École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elisabeth Charron, née non-sorcière

Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Elisabeth Charron, née non-sorcière   Mer 28 Mai 2014, 17:56












NOM
ÂGE
SEXE
FONCTION

Elisabeth Charron
12 ans
Fille
Élève de première année


PHYSIQUE

D'une grandeur se situant plus ou moins dans la moyenne, Elisabeth n'a toutefois pas les formes typiques de la belle fille. Un peu trop de gras par ci par là, elle aurait besoin d'un petit effort pour que les yeux des garçons se tournent vers elle. Ses très longs et épais cheveux roux frisottés ne sont jamais coiffés, et elle ne leur porte pas particulièrement attention, si bien qu'elle ressemble souvent plus à un lion qu'à une petite fille. Elle a des tâches de rousseurs et un appareil dentaire, bref la totale pour être la risée de son école, avec son petit nez pointu qui semble perdu au dessus de sa grosse bouche remplie de métal.
La seule chose de mignonne qu'elle a, et dont elle est fière, c'est ses très grands yeux qui ne sont pas tout à fait bleus. Ils ont une légère teinte violacée très peu commune. Pour cela, il y en a quelques unes qui l'envie...



MENTALITÉ

Très gênée, Elisabeth n'aime pas parler devant un groupe, elle a peur... ou plutôt elle sait que les gens la juge, parce qu'il faut le dire, elle n'est pas particulièrement une beauté. Elle a toujours été la risée de son école, et elle voit mal comment ça pourrait être autrement dans l'école de magie, même si c'est un monde différent de ce qu'elle a vécu jusque là, après tout, les enfants restent des enfants, et ils savent être cruels.
Elle est donc peu sociable, elle a peur de parler aux autres et de risquer d'être humiliée. Mais lorsque quelqu'un réussis à gagner sa confiance, quand elle se fait un ami, elle sera l'épaule la plus fiable sur qui cette personne ne pourra jamais compter.






FORCES/FAIBLESSES

Comme Elisabeth ne sait pas encore ce qu'elle veut faire plus tard, et qu'elle ne connaît pas le nouveau monde dans lequel elle a atterrit, elle a choisis le plus de cours qu'elle le pouvait. Elle a un horaire excessivement bien remplis, et n'aura que peu de temps pour les loisirs.

-Astronomie
-Arithmancie *
-Botanique *
-Défense contre les forces du Mal
-Étude des Runes *
-Histoire de la Magie
-Métamorphose
-Potions
-Soins aux créatures magiques
-Sortilèges et Enchantements
-Manipulation des 5 éléments naturels
-Santé et médecine magique *

Comme elle était très douée en mathématiques et science à l'école primaire, ses grandes forces seront la botanique, l'arithmancie, l'étude des runes et la médecine magique. Par contre, comme elle n'est pas du tout sportive et que, malgré sa fascination pour le vol sur balais, elle est trop peureuse, elle n'a pas pris ce cours car elle sera trop médiocre. Ayant 12 cours à son horaire, au bout d'un an ou deux elle finira par en enlever lorsqu'elle aura choisis son métier futur, mais surtout, lorsqu'elle connaîtra mieux ses faiblesses magiques (qui seront surement la métamorphose et la défense contre les forces du mal, mais je pense que je le déciderai en jeu...)




BIOGRAPHIE

Elisabeth est née à Gatineau, en plein centre ville, en tant que fillette ordinaire d'une ville ordinaire dans un monde ordinaire. Son père est un musicien «de bar», comme elle le dit elle-même, et elle ne lui adresse plus la parole, il a fait trop de mal à sa mère, en plus, il était plutôt minable comme musicien... Sa mère, elle, est pâtissière, ce qui n'aide pas la jeune fille avec ses bourrelets en trop!

Pour Elisabeth, l'école a toujours été quelque chose d'abominable, d'épouvantable. Elle n'a jamais eu d'amis et n'a jamais été vraiment appréciée. C'était toujours la dernière à être choisie dans les équipes sportives et pour les travaux en groupes. La gamine «ordinaire» trop grassouillette, au nez minuscule plein de taches de rousseurs et à la grosse chevelure orange que les oiseaux prennent pour un nid, personne ne s'y intéresse (sauf les oiseaux). Imaginez lorsqu'elle a eu besoin d'un appareil dentaire, à onze ans!

C'est là qu'elle a découvert qu'elle était une sorcière, mais on y reviendra plus tard.

D'abord l'école primaire. La catastrophe. Le pire, c'était ce gamin-là, beau gosse, parfait, qui ne cessait de la tourmenter. Il s'appelait William, c'était une vraie peste! La seule chose qu'Elisabeth appréciait de ce gamin terrible, c'était le fait qu'il vienne d'une famille de riche très haut placée, avec une mère avocate et un père ingénieur, des salaires de fou. Il faisait toujours des fêtes incroyables pour son anniversaire, avec des activités excitantes comme des clowns, des jeux gonflables...

Non non, la grassouillette n'y ait jamais allée, ce n'est pas la chose. Elle aime la richesse de William parce que...

Il va passer au secondaire en école privé, alors qu'elle s'en va en école publique...

Bref, à douze ans, elle serait ENFIN DÉBARRASSÉE DE LUI! Oh certes, il y avait d'autres gamins terribles qui la suivraient dans son école secondaire, mais au moins, elle aurait une pause de Will pour les cinq prochaines années... Et même si celui-ci se servait de sa richesse (et de la pauvreté de la mère célibataire de Cheveux-de-feu) pour se moquer d'elle, cela ne touchait même pas le cœur de la gamine... Elle était heureuse et souriait quand William lui rappelait, en la narguant, que...

-Je m'en vais dans une PLUS MEILLEURE école que toi, tache de rouille!|

Oh oui... Bon débarras...

Bref, retournons donc à «ce jour-là», dernier jour des examens de la sixième année, dernier effort avant les vacances qui l’emmènerait à l'école secondaire, pour 5 autres années de martyr (loin du pire au moins) C'était un examen de mathématiques, un matière dans laquelle la gamine excellait, car elle a le cerveau tacticien. Elle termina l'examen la première, bien avant l'heure normale de remise du papier. Toute fière, elle se leva, ramassa sa bouteille de jus, et alla vers l'avant pour porter son travail à l'enseignant. En chemin, William (vous ai-je dis à quel point elle le détestait? ) lui fit un croche-pied, qu'elle ne vit pas venir, et elle s'étala de tout son long sur le sol. Les larmes aux yeux, de honte et de douleur, elle vit sa copie de mathématiques être imbibée de jus violet. Dégoûtée, elle voulu se relever pour dire sa façon de penser à la terreur de sa vie, mais elle avait trop peur qu'il voit son visage décomposé et qu'il sache qu'il avait réussis à la toucher.

Elisabeth maudit intérieurement son collègue de classe démoniaque de lui forcer à recommencer sa copie de mathématique, mais lorsque son professeur l'aida à se relever, lui demandant si elle allait bien, il lui fit remarquer que...

- Heureusement, ta copie est intacte, Elisabeth

Surprise, la gamine regarda à ses pieds, et autant ses vêtements que son examen n'avait pas une seule goûte de jus violet, alors qu'il s'était bien rependu sur le plancher. Heureusement, il sembla qu'elle était la seule à avoir remarqué cet étrange phénomène. Puis, elle se surpris à souhaiter que William, lui, ait à recommencer son examen, alors la brise se leva, passant au travers des fenêtres ouvertes, et porta la feuille de calculs du garçon turbulent jusqu'au plancher, où elle s'imbiba de jus de raisin.

Elisabeth éclata de rire, et son enseignant expliqua à William que ce devait être le Karma qui revenait contre lui. Toute fière, la gamine rousse sortie de sa classe...

Et repensa à ce qui venait de se passer...

Elle lisait toujours des livres de thèmes fantastiques et magiques, alors son imagination s'emballa lorsqu'elle se rappela avoir bel et bien vu sa feuille d'examen pleine de jus, tout comme son jeans pourtant intacte. Lorsque sa mère reçu, quelques jours plus tard, une invitation à rejoindre une école de magie car, semble-t-il, «des sorciers de votre secteurs ont ressentis une utilisation magique de la part de votre fille, nous vous offrons donc qu'elle reçoive une éducation adaptée à [...]» Elisabeth s'emballa, alors que sa mère perdit connaissance.

Cheveux-de-feu avait toujours espéré qu'un monde magique existe, fanatique qu'elle était de romans fantastiques, et ce rêve se concrétisa le jour où elle partie pour Sainte-Charlotte-de-Forest, au Saguenay, et où elle entra dans l'École du Ruisseau, ses grands yeux encore davantage agrandis par l'étonnement de voir toute cette magie qui l'entoure...

Mais ce beau décor fut rapidement assombri par une personne qu'elle remarqua à la table des premières années... Devinez qui s'était justement découvert des pouvoirs de sorcier cet été?

Ben oui...


Liens et relations

Aucunes pour l'instant


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Elisabeth Charron, née non-sorcière   Mer 28 Mai 2014, 19:55

BON BEN J'AI FINIS MOI LÀ!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashanta Fioreis
Élève
avatar

Âge (du perso) : 15
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 29/04/2014
Messages : 93
# de RP : 11

Caractéristiques du Compte
Compte:
Référence:
Statut:

MessageSujet: Re: Elisabeth Charron, née non-sorcière   Mer 28 Mai 2014, 20:01

Présentation approuvée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elisabeth Charron, née non-sorcière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elisabeth Charron, née non-sorcière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Frida [Sorcière]
» Gwelaly Lothalia [Sorcière & Voyageuse]
» Duchesse Elisabeth d'Alençon
» Elisabeth d'Alençon - mon histoire appartient à Dieu mais je tenterai de la raconter aux hommes[terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Appliquer les notions :: Rédiger sa dissertation :: Présentations approuvées-
Sauter vers: