École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Maison de Khanrell

Aller en bas 
AuteurMessage
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: La Maison de Khanrell   Mer 28 Mai 2014, 13:16

Khanrell habite a Sainte-Charlotte-de-Forest depuis qu'elle est gamine. Toutefois, lorsqu'elle revint de sa dernière année d'études à Beaux-Bâtons, elle acheta sa propre maison plutôt que de retourner vivre chez ses parents, avec ses deux frères et sa sœur. Sa demeure n'est qu'à quelques mètres de la maison familiale, mais au moins a-t-elle une indépendance.


Petite et coquette, sa maison possède une grande cour qui débouche sur la forêt, elle n'a donc pas de voisin arrière pour voir le dragon nain qu'elle cache depuis quelques semaines. La bâtisse ressemble davantage à un chalet qu'à une maison de ville, mais Khanrell adore son petit côté campagnard et champêtre.

_________________
       


Dernière édition par Khanrell Fioreis le Ven 20 Juin 2014, 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Mer 28 Mai 2014, 15:02

Il n’y a qu’une seule personne qui sait pour Shenyann. Lorsque Khanrell eut repêché ce bébé dragon-pygmée dans la forêt, blessé, elle l’avait ramené à la clinique vétérinaire pour penser ses plaies. Celle-ci était fermée, car c’était au beau milieu de la nuit, alors elle serait tranquille et n’aurait pas à s’inquiéter qu’une paire de yeux la surprenne avec une telle bête. Certes, un jour il lui faudrait dire à tous qu’elle avait gardé chez elle un dragon, mais en cette nuit, il voulait s’assurer que la créature ait le temps de grandir et de se défendre seule avant que tout le village soit au courant et le chasse. Toutefois, lorsqu’elle alluma les lumières de son hôpital pour animaux et qu’elle découvrit le réel étendu des dégâts, elle ne put que se rendre à l’évidence : si elle tentait de le soigner seul, elle risquait de le perdre. Jamais elle n’y arriverait sans aide, car la petite bête avait perdue trop de sang. Alors elle envoya son hibou prévenir Zavier, son jeune frère assistant-vétérinaire, et elle commença sa guérison magique sur la bête en espérant qu’il arrive à temps.

Khanrell a toujours dis que, si Shenyann était encore chez elle aujourd’hui, c’était grâce à l’aide de son frère, qui l’avait aidé à le soigner et le veiller toute la nuit. Zavier avait toujours gardé le silence, comme lui avait demandé sa grande-sœur, et celle-ci ne se lassait pas de le remercier pour cela, lui promettant d’un jour dire la vérité à tout le monde, mais qu’il était encore trop tôt. Le dragon était déjà handicapé, il lui manquait tout une patte que les jeunes guérisseurs n’avaient pu sauver, s’il devait avoir à retourner seul dans la forêt, il ne survivrait pas, il n’était qu’un bébé…

Puis, l’école du Ruisseau ouvrit, et Khanrell quitta l’hôpital pour allez enseigner. Zavier devint donc le vétérinaire de Sainte-Charlotte-de-Forest, bien que sa grande-sœur veillerait toujours sur lui et qu’elle passerait toutes ces pauses à s’assurer qu’il n’ait pas besoin d’un coup de main. Après tout, cette clinique était sa création, son petit bébé, au début, et elle s’en voulait un peu de laisser toute cette responsabilité entre les mains de son petit-frère…

Le premier jour d’école, Khanrell contacta son frère pour l’aviser du rhume qu’avait attrapé le dragon. Cela ne semblait pas bien grave, mais elle s’inquiétait quand même des désastres que pouvaient causer un virus sur une bête aussi puissante. Certes, Shenyann avait beau être un bébé, il n’en restait pas moins un dragon qui, tout d’un coup, éprouvait le désir de cracher du feu pour se nettoyer les voies respiratoires congestionnées. Après un long passage à la bibliothèque de l’école, l’Enseignante avait enfin trouvé un ouvrage qui pouvait l’aider. Elle le fit parvenir par hiboux à Zavier pour qu’il puisse en prendre connaissance pendant qu’elle donnait une leçon aux premières années, puis, une fois l’heure de cours terminée, elle courut jusqu’à la maison, où Shenyann ravageait encore sa cour arrière…

Heureusement qu’elle menait à la forêt, car les villageois ne pouvaient pas voir la bête malade qui faisait tant de ravages…

Tel que convenu dans la lettre qu’elle avait jointe au bouquin, Zavier arriva presque en même temps que sa sœur à la maison de celle-ci. C’était l’heure de fermeture habituelle de la clinique, de toute façon, alors personne ne s’étonnerait de voir le vétérinaire chez sa grande-sœur aussi rapidement.

- Il est comme ça depuis cette nuit expliqua Khanrell à son petit-frère dès qu’il l’eut rejointe.

Le dragon n’était pas encore beaucoup plus gros qu’un chien de berger, mais il était capable de produire des problèmes à profusions, autant que s’il était trois fois la grosseur de la maison, et c’était pourquoi il fallait le soigner avant que la douleur qui l’accablait de lui fasse perdre la tête.

- Un rhume de dragon, vraiment, on aura tout vue… TU y crois, toi? Qu’une créature aussi puissante soit dévastée par un petit virus de rien? Enfin, j’espère que ce n’est que ça, un petit virus de rien… Je trouve que les symptômes décrit dans le livre… au faite tu l’as amené?...  Parfait! Je trouve qu’ils ressemblent à ce qu’il me fait subir depuis les dernières heures, mais je voulais ton avis aussi. Oh, oui, ton avis, hey, ce n’est pas parce que j’ai plus d’expérience que toi en médecine vétérinaire que je suis à l’aise, présentement, je n’ai jamais soigné de dragon, sauf le soir où on l’a trouvé… Et puis la potion qu’ils proposent me semble tellement compliquée… même si c'était dans mes forces à Beaux-Bâtons, les décoctions, j’aurais préféré trouver un sortilège, mais bon, les sorts de guérison sur dragons nains ne sont malheureusement pas légions…

La jeune femme aux longs cheveux violets d’agenouilla à côté de la bête et l’appela pour qu’il vienne vers elle. Il était tellement docile, rien de ce qu’on aurait pu s’attendre de la part d’une créature supposée être sanguinaire. Peut-être était-ce du au fait qu’il était redevable envers les deux sorciers qui l’avait sauvé… Ou que les mythes étaient non fondés ? Shenyann posa sa grosse tête lourde sur les genoux de l’Enseignante, salissant encore plus ses pantalons pleins de terre avec la substance verdâtre et collante qui s’écoulait de son museau.

-Heurk… En tout cas, je pense que j’ai tous les ingrédients que demande la recette dans le placard de mon atelier, sinon il y en aura à la clinique… Oh non je t’en pris Shen, pas sur mon chandail, c’est dégoûtant! s’exclama-t-elle lorsque le dragonnet se frotta la tête sur le ventre de Khanrell pour qu’elle le caresse.

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zavier Fioreis
Vétérinaire
avatar

Âge (du perso) : 19 ans
Sexe (du perso) : Masculin
Date d'inscription : 27/05/2014
Messages : 105
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Mer 28 Mai 2014, 19:08

Ma grande soeur m'avait envoyé un hibou avec un livre qui parlait d'un moyen de guérir le jeune dragon qui avait attrapé un vilain rhume. Tout de suite après que la clinique ferma, je courus jusqu'à la maison de ma soeur.

- Il est comme ça depuis cette nuit.

Quand je vis le dragon dans la vaste cour de ma soeur, je me dis que j'aimerais vraiment pas être à la place du pauvre. Juste quand j'attrape une grippe j'ai le goût de m'arracher la gorge pour me sentir mieux... Le pauvre je le plaît.

- Un rhume de dragon, vraiment, on aura tout vue… TU y crois, toi? Qu’une créature aussi puissante soit dévastée par un petit virus de rien? Enfin, j’espère que ce n’est que ça, un petit virus de rien… Je trouve que les symptômes décrit dans le livre… au faite tu l’as amené?...  Parfait! Je trouve qu’ils ressemblent à ce qu’il me fait subir depuis les dernières heures, mais je voulais ton avis aussi. Oh, oui, ton avis, hey, ce n’est pas parce que j’ai plus d’expérience que toi en médecine vétérinaire que je suis à l’aise, présentement, je n’ai jamais soigné de dragon, sauf le soir où on l’a trouvé… Et puis la potion qu’ils proposent me semble tellement compliquée… même si c'était dans mes forces à Beaux-Bâtons, les décoctions, j’aurais préféré trouver un sortilège, mais bon, les sorts de guérison sur dragons nains ne sont malheureusement pas légions…

C'est alors qu'elle appela le petit dragon la voir. Un substance verte s'écoulais de son museau et venais percuter ma soeur.

-Heurk… En tout cas, je pense que j’ai tous les ingrédients que demande la recette dans le placard de mon atelier, sinon il y en aura à la clinique… Oh non je t’en pris Shen, pas sur mon chandail, c’est dégoûtant

Je regarda ma soeur et partis à rire, c'est toujours drôle voir quelque chose de dégoutant touché ma soeur et pas moi !

- Si tu n'as pas tout je peux faire la course à la clinique, je crois qu'avec l'empressement que j'avais j'ai oublié des papier dans mon bureau.



(Je vois que vous écrivez beaucoup :O Je vais devoir me reprendre ! Avec tout le temps que j'ai passé sur des RPG via Facebook, ça ma fait perdre beaucoup :O )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Jeu 29 Mai 2014, 21:20

Plutôt que de lui venir en aide en repoussant le dragonnet ou en se proposant pour allez chercher un linge afin d'essuyer les vêtements de sa grande-soeur, Zavier se mit à rire en la voyant se faire morver dessus par un Shenyann. Surprise de le voir se moquer ainsi, elle décida de lui remettre sur le nez une mésaventure qui lui était arrivé lorsqu'il était son apprenti afin de le faire cesser de rigoler.

-Arrête de rire Zav! Ce n'est pas plus drôle que la fois où un bébé hippogriffe t'as pris pour sa maman et t'a collé sans relâche, toute la journée, en faisant sans gêne ses besoins sur toi! Allez, aide-moi un peu à l'apaiser plutôt que de te bidonner en me regardant travailler, t'es un professionnel maintenant!

Le petit-frère de Khanrell lui dit alors qu'il irait chercher les ingrédients qu'il lui manquait à la clinique, car de toute façon, il avait laissé quelques papiers importants là-bas. Mais que pouvait-il donc avoir oublié de si important pour avoir besoin de la récupérer après le travail ? La femme aux cheveux violets s'occupa elle-même de se défaire de l'étreinte de la bête à écailles, l'incita à se coucher dans l'herbe et lui caressa le derrière des ailes pour qu'il reste tranquille.

-D'accord, mais alors dépêche-toi s'il-te-plait, je n'aime pas le voir dans cet état et je voudrais le soigner au plus vite. Pendant que tu seras parti, je préparerai mon nécessaire à potions, tu peux déjà me donner la recette en attendant. Mais depuis quand oublie-tu des choses importantes comme ça ? Est-ce qu'il est arrivé quelque chose aujourd'hui au travail qui te tracasse? Tu sais que si tu es devant un problème que tu ne sais pas comment résoudre, tu peux venir me voir à l'école, l'accès n'est pas réservé qu'au personnel et élèves...

Pendant qu'elle parlait, Shenyann s'était mit à se tortiller comme un chaton pour obtenir des caresses sur le ventre, tout en morvant et en éternuant. Alors qu'elle répondait inconsciemment à ses attentes par des gestes mécaniques, Khanrell se fit éternuer dessus par le dragonnet, et son souffle lui brûla la main.

-OUCH! Ça fait mal Shen! cria-t-elle en serra sa propre main sur sa poitrine, pendant que le dragonnet, piteux, allait morver quelques pas plus loin.

Même si l'Enseignante était capable d'utiliser des sorts de soins sur les humains et non que sur les animaux, la main qui était brûlée était celle avec laquelle elle maniait sa baguette, ce qui était peu pratique pour se guérir soi-même. Elle tendit donc sa main, déjà rougie et qui ne tarderait pas à faire des cloques, à son petit-frère.

-Bon cette fois, j'ai compris, je me tiens loin jusqu'à ce qu'on le soigne. Tu m'arrangerais ça avant de courir à nouveau à la clinique pour que je puisse avancer ici en attendant ton retour ? S'il-te-plait Zav, je ne suis pas sure d'y arriver en maniant ma baguette de la main gauche...

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zavier Fioreis
Vétérinaire
avatar

Âge (du perso) : 19 ans
Sexe (du perso) : Masculin
Date d'inscription : 27/05/2014
Messages : 105
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Lun 04 Aoû 2014, 22:21


Dragon malade
Feat Ω Khanrell Fioreis



Hrp
Désoler de la longue absence ! Je reviens !

Je n'aimais pas qu'elle me rappelle de si merveilleux souvenir de cette époque et encore moins cette expérience là. Je me tus à cette instant le visage limpide, pas drôle.

- Je me rappelle que tu m'avais traiter comme une fillette et que tu m'appelais Zaviette donc rire un peu, c'est pas si grave.

Je croisa les bras en avant de ma poitrine, fixant la bête et ma soeur, j'étais pas censé retourné à la clinique moi ?

- J'oublie des trucs depuis que ma soeur me dit de venir le plus vite possible et que je dois faire une journée porte ouverte, mais on en reparlera plus tard.

Et c'est là que je tourna le talon pour reprendre ma course jusqu'à la clinique, mais le dragon cracha du feu, sur la main de ma soeur. Ne pas rire, ne pas rire, force toi Zavier rit pas ! Je la regardais pas que j'avais le sourire au lèvres. Je me repris en main et me tourna vers elle, il avait fait un sacré bon boulot le petit gars !

- Oui, reste éloigné, je veux pas revenir avec toi carboniser, gisant sur le sol. Et oui je peux t'arranger cela, mais a une condition, la prochaine fois que tu me vois en jolie petit renard artic, tu peux me gratter en arrière des oreilles ?

Codage by Lion Broken Heart sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Ven 08 Aoû 2014, 14:03

Son petit frère se moquait d'elle, bien sur, il n'allait quand même pas se priver de l'opportunité de graver à jamais les images de Khanrell en train de se faire morver dessus par un dragon malade d'on-ne-sait-trop-quoi. La dompteuse de dragons a toujours été un charme de grande-sœur, prête à s'occuper des 3 plus jeunes n'importe quand, mais qui dit aînée dit taquinerie de temps en temps, alors il tait normal que Zavier, maintenant plus vieux, profite un peu de la vengeance de son karma. Bien franchement, elle sourit en entendant le joli surnom qu'elle lui donnait à l'époque, ayant oublié à quel point les enfants pouvaient être cruels...

-Ho, mais c'était de l'amour, Zaviette! lança-t-elle en se moquant, histoire de lui rendre la pareille puisqu'il s'amusait, de toute façon, à ses dépens.

Il lui expliqua ensuite que c'était l'énervement causé par l'alerte urgente que Khanrell lui avait lancée qui lui faisait oublier des détails de bases, et aussi la préparation de la journée portes ouvertes qui arrivait à grands pas. Dire que cette initiative avait d'abord été lancée par la professeure, avant d'avoir son poste à l'école du Ruisseau, et que maintenant c'était le jeune vétérinaire qui devait gérer tout cela.

-Plus sérieusement, Zavier... dit-elle sur un ton franchement radoucit et rassurant. tu peux tout me demander, situ as besoin d'aide, je serai toujours disponible. Je passerai demain te donner un coup de main pour fignoler les détails de cet événement, ne t'en fais pas. En faite, je l'avais oublié, je m'en excuse, avec la préparation de mes classes, je en pensais plus à tout ce que je te laissais sur tes épaules. Mais je ne t'abandonne pas, tu sais, quel genre de grande-sœur serais-je donc?

Elle lui sourie en le regardant s'en aller vers le quartier commercial, mais ce fit brûler en cet instant, et Zavier accepta de la guérir malgré qu'il semblait vouloir se tordre de rire, il lui demanda un service un peu idiot, mais qui était assez logique puisqu'il laissait aller ses pulsions animales lorsqu'il était sous sa forme canine, alors lorsqu'il se pencha sur sa plait, la grande-sœur l'attrapa par le cou et le fit basculer sur elle, dans la morve de dragon, en lui grattant vigoureusement ses oreilles d'humain.

-Ohhh oui t'aime ça hein mon bon toutou, t'es un bonbon renard qui soigne sa grande-sœur se mit-elle en dire d'une voix comme celle qu'on utilise avec son chien, en riant.

Après l'avoir relâché, elle le laissa faire disparaître sa brulure, qui était bien moins grave qu'elle ne le pensait au final et rapportait son attention sur Shenyann, qu'elle avait déjà pardonné et qu'elle caressait en attendant que Zavier revienne, en lui susurrant des mots doux. Le reptile s'était rendormit de toute façon, alors il n'y avait plus de dangers pour elle. Pendant qu'elle grattait son dragonnet d'une main, et de l'autre elle fit venir magiquement le livre où elle avait trouvé la recette de sirop pour le rhume, et appela un a un les ingrédients avec un «accio bien sentis» Voilà, il ne lui manquait que son petit-frère revienne avec les ingrédients manquants, qu'elle ne tenait pas dans son armoire «de tous les jours», et d'installer les outils pour préparer la précieuse potion.

Aussitôt qu’elle le vit revenir sur ton terrain, elle se releva en quittant son protégé à écailles, qui ronflait de toute façon, et rentra dans sa demeure pour aller chercher un petit chaudron et de quoi pour mélanger le tout.

-Surveille-le Zav, s’il-te-plait, il s’est rendormit mais…juste au cas où! Je reviens dans deux secondes.

Elle aurait pu faire venir ce gros objet par magie s’en problèmes, mais son important volume risquait d’entrer en collision avec des meubles si elle ne le surveillait pas, alors elle préféra y aller par des moyens plus conventionnel. Elle alla ensuite rejoindre les deux garçons, et installa le petit chaudron à quelques pas du dragonnet.

-Alors, il faudrait que tu hache cela très finement avec une lame d’argent, pendant ce temps-là, moi je vais moudre ceci et… oh attend, ils disent de commencer à chauffer le chaudron avait d’y mettre quoi que ce soit… où est ma baguette? Zut, je pensais l’avoir laissée dehors, peut-être qu’elle est dans la maison, qu’elle perte de temps juste pour allumer un feu!

Et sous ses mots, elle se leva à peine à moitié pour retourner chercher son instrument de sorcière que son fidèle ami, dans les profondeurs de ses songes, cracha une petite flammèche qui fit s’embraser la pelouse sèche en dessous du récipient.

-Eh ben, ça au moins c’est utile… Mais quand même, je n’aime pas ça, il est trop jeune pour cracher le feu, cette précocité pourrait nuire à son développement, j’espère que ça va arrêter quand il sera soigné…

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zavier Fioreis
Vétérinaire
avatar

Âge (du perso) : 19 ans
Sexe (du perso) : Masculin
Date d'inscription : 27/05/2014
Messages : 105
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Jeu 21 Aoû 2014, 22:24


Dragon malade
Feat Ω khan


Ma sœur, l'ange qui à toujours veiller sur moi et les deux autres... Malgré les petit différent nous avons toujours été très proche... Je devrais lui dire mais comment ? Pris dans mes rêveries je ne la vis guère me prendre dans ses bras et me grattée en arrière des oreilles en me parlant comme à un chien.

- Khan ! Lâche moi ! C'est pas ça que je voulais dire !

Je la guéries par la suite de ses brûlures qui commençaient à faire des cloques. Elle me demanda alors de couper quelque truc avec une lame d'argent, on va à la chasse au loup-garou maintenant ?

Revenant à ce qu'elle m'avait dit, qu'elle est là pour m'aider pourrais t'elle m'aider pour autre chose ? Je n'étais guère stressée à cause des portes ouvertes... Je voulais trouvé un moyen de dire à ma sœur ce qui me tracassait réellement, pour qu'elle m'aide... Sérieusement je n'y arrivais pas... Mais pourtant il le fallait, il fallait absolument que je lui dit !

- Khan, plus sérieusement... Je dois te dire quelque chose mais je n'y arrive juste pas... C'est dur pour moi... Tu sais papa et maman étaient tellement mécontent lorsqu'ils voyaient des couples homosexuel sur des banc de la ville à s'embraser... Eh bien j'ai peur, qu'ils me... Me rejette parce que... Disons que... Et puis bon c'est pas le moment que je te déballe tout cela on à un dragon à guérir...

Je retourna à mon découpage de grains en essayant de mettre dans un coin de ma cervelle ce qui me tracassait autant... Les porte ouverte, ça ! Cela aurait été moins lourd si c'était que de ça, c'est simple ! Très simple même, à côté du problème avec un grand A ! C'est alors que le fragon crachât des flamme, minuscule, mais des flammes! Khan s'en fessait tellement pour ce jeune dragonnet, on aurais dit une vrai maman poule ! Maman... Elle qu'est-ce qu'elle va dire ? Ah Zav ! Pense y plus ! Relax ! Pourquoi tu dois automatiquement y repenser ! Tout le temps ! Même en plein milieu de conversations importante ! Je n'en peux plus il faut que ça sorte!

- Qu'est-ce que maman va dire ! sanglotais-je tandis que je me blotti la tête au creux des bras de mon aîné, c'était pas mon genre de pleurer, mais avec elle, c'est différent, très différents, c'était pas la première fois qu'elle me voyait les larmes au yeux ainsi.


Codage by Lion Broken Heart sur Epicode

_________________


#ff9900

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   Lun 25 Aoû 2014, 20:04

Être l’aînée d’une famille, ce n’est pas toujours évident, surtout quand on est quelqu’un à l’école comme Khanrell, compréhensive et délicate. C’est recevoir des confidences qu’on n’a pas toujours envie d’entendre, ou pire, qu’on ne sait pas comment gérer nécessairement. Est-ce que deux ans de plus c’est suffisant pour être mieux préparé à la vie et avoir les réponses à tout? Non, et pourtant l’enseignante avait parfois l’impression que ses trois cadets le pensaient car ils lui mettaient bien du poids sur ses épaules. Certes, elle avait le cœur à l’entraide et se donnait toujours corps et âmes pour eux sans qu’on lui demande, mais ce ne rendait pas la tache plus aisée.

«Confidente», «psychologue» et «boîte-à-secret», trois emplois qui définissent mieux Khanrell que «Professeur».

Elle était trop consciente des émotions de Zavier pour ignorer qu’il avait un problème et qu’il avait besoin d’en parler, car ce n’était pas dans sa nature d’oublier des éléments essentiels, mais elle attendit qu’il en parle naturellement, pendant qu’elle blablatait sur les potions et la santé de Shenyann. Pas que ce dernier sujet était de moindre importance, puisqu’elle s’attachait de plus en plus à son dragon, comme un membre de sa famille, mais si son vétérinaire de frère avait quelque chose qui lui pesait sur les épaules, il fallait le mettre à l’aise pour qu’il s’ouvre.

Cela mit quand même un bon moment, car il tournait autour du pot. Il effleura le sujet de l’homophobie de leurs parents, avant de faire comme si ce n’était pas tellement important, que la guérison du dragonneau primait sur ces pensées obscures. La violette commençait à pressentir ce que voulait lui confier Zavier, mais ne le brusqua pas, elle fit plutôt mine de continuer à travailler sur les étapes de son remède, tout en l’observant de ses yeux clairs à s’y perdre. Elle lui glissa un subtil sourire fraternel, entre deux regards inquiets vers son nouveau-cracheur-de-feu, et c’est là que son petit-frère éclata en sanglot, abandonnant son étape de préparation de potion. Appréhendant le geste car elle avait vu, l’instant d’avant, les larmes lui monter aux yeux, Khanrell avait lâché ses outils et avait tendu ses bras pour l’y recevoir.

-Pourquoi maman dirait-elle quelque chose? murmura-t-elle en caressant les cheveux du jeune homme, car elle n’avait pas besoin de message plus clair pour comprendre. Elle t’aime, tout comme je t’aime, c’est tout ce qui compte et qui doit compter. Comment pourrait-elle changer d’avis sur ce point? Qu’importe tes choix ou tes intérêts, ta vie t’appartient Zavier, et même si cette… heu… révélation peut l’ébranler, l’amour d’une mère, lui, est infini, tu peux me croire… susurra-t-elle d’une voix rassurante alors que, jaloux, le dragonneau était venu s’écraser la tête sur leurs deux cuisses ainsi réunies, pour leur morver abondamment dessus…

Il voulait des câlins…

-Écoute, si même Shenyann t’approuve et ne t’abandonne pas, comment quiconque pourrait-il le faire? C’est un petit difficile, celui-là, alors tu n’as pas à t’inquiéter pour les autres, tu vois? Et de toute façon, quoi qui arrivera, moi je t’aimerai encore, et tu reste mon renard-bébé-chou-à-gratouiller à moi! termina-t-elle avec un voix pleine de malice alors qu’elle se défaisait de son étreinte pour lui gratter vigoureusement le derrière de ses pauvres oreilles humaines, déjà toutes rouges. Oh qu’il aime ça le fréro, hein? le taquina-t-elle pour lui faire oublier ses soucis.


_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Maison de Khanrell   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison de Khanrell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: RPs de l'an 1-
Sauter vers: