École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la solitude devient lourde (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pheerys Fioreis
Élève
avatar

Âge (du perso) : 15 ans
Sexe (du perso) : Masculin
Date d'inscription : 19/05/2014
Messages : 16
# de RP : 5

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence:
Statut: Endormi

MessageSujet: Quand la solitude devient lourde (libre)   Ven 24 Oct 2014, 11:02

Pheerys se retrouvait seul cet après-midi là. Son deuxième court se situait beaucoup plus tard dans la journée et il ne savait plus comment occuper ses temps libres quand sa sœur n’était pas avec lui. Mais en même temps, il ne voulait pas toujours être tout le temps avec elle, surtout depuis que celle-ci avait fait la connaissance de Sheireen. Au début, il l’avait apprécié, mais il s’était bien vite rendu compte qu’elle était une vraie garce. Toujours à faire des mauvais coups où à déranger dans les classes, et le pire dans tout ça c’est qu’elle entrainait même sa sœur dans ses coups, ce qui ne plaisait pas du tout à l’adolescent.

Oh, mais ce n’était pas seulement pour ça qu’il la détestait, non. En fait il la haïssait également, car elle était douée. Dans le sens où elle n’avait pas besoin d’ouvrir un seul bouquin pour réussir, où elle se permettait de faire n’importe quoi en classe et d’arriver, au final, souvent à faire mieux que lui. À vrai dire, elle l’énervait solide!

Pheerys suivait les couloirs de l’école sans trop savoir où il allait. Il n’y avait presque personne à l’endroit où il était qu’il se permit de s’installer sur le sol, dans un coin reculé pour ne pas être dans les jambes et où il pourrait être tranquille. Bien sûr, cela ne lui dérangerait pas du tout que quelqu’un vienne le déranger. Son cours commencerait dans un peu plus d’une heure. Il aurait pu aller à la bibliothèque où dans les dortoirs, mais il n’en avait tout simplement pas envie. Il fouilla plutôt dans son sac, à la recherche du roman qu’il venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la solitude devient lourde (libre)   Mar 25 Nov 2014, 17:41


Pianotant sur la reliure de mon manuel de botanique, je marchais dans les couloirs du sous-sol sans destination précise. En réalité, j'étais là parce que j'avais surtout envie de marcher, après plusieurs heures passées assise à la bibliothèque. Hein ? Bah oui, bien sûr que je le sais que les sous-sol ne sont pas l'endroit le plus agréable pour se promener, pas besoin de le penser aussi fort ! Mais pour vous expliquer, disons que j'avais envie de calme, les endroits bruyants ou trop peuplés, ce n'était pas franchement ma tasse de thé. Et comme l'opinion que l'on pouvait avoir de moi ne me faisait pas beaucoup d'effets, je m'en fichais pas mal de passer pour une folle de première année errant dans des couloirs souvent déserts. Et puis après tout s'ils étaient vraiment déserts, personne ne m'y verrait.

Perdue dans mes pensées, je me remémorais ces derniers mois passés ici. Tout c'était passé tellement vite, depuis que j'avais découvert être une sorcière... Dans le fond, j'étais plutôt heureuse d'en être une, car maintenant au moins j'avais une véritable raison de me sentir différente des autres. Depuis le début de l'année, j'ai fait beaucoup de progrès. Je reste une novice bien sûr, mais je suis bien moins ignorante qu'avant en matière de magie. Cependant, même si je suis mieux ici qu'en France, je ne me sens pas tout à fait à ma place. Ma famille me manque je dois dire, et aussi je connais pas grand monde à l'école. Pour tout avouer, la seule personne à qui je me confie, c'est la soeur Ludmila, dans des lettres que je ne lui envoies jamais. Alors bon niveau relationnel on a connu mieux que moi... Mais je ne m'en plains pas vraiment, ce n'est pas que je suis associable, j'ai juste un peu de mal à m'attacher aux gens que je côtoie. A force de perdre tout ceux que j'aime sûrement. Enfin bref.

J'étais tellement concentrée dans mes pensées, que c'est en arrivant presque à la hauteur du jeune homme que je le remarquais. Assit sur le sol, contre le mur, l'adolescent lisait un livre dont la couverture ne me semblait pas inconnue. A première vue, il semblait plus âgé que moi. Je m'arrêtais devant lui sans vraiment savoir pourquoi je ne passais pas mon chemin.

- C'est un drôle d'endroit pour lire, dis-je doucement.

Me rendant compte que je devais sûrement le déranger alors qu'il lisait tranquillement, je rougis légèrement, me mordant la joue. Mais qu'est-ce que je pouvais être idiote, quand je m'y mettais...
Revenir en haut Aller en bas
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Quand la solitude devient lourde (libre)   Jeu 12 Fév 2015, 10:14

Est-ce que j'archive?

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la solitude devient lourde (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la solitude devient lourde (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la solitude pèse [PV Paws]
» La solitude en couleur (Libre) ...
» Oasis Is good!!! Sauf quand y'en a plus! [ libre]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» Quand le granite devient diamant... [Jennyssie & Kaelya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: Rps de l'an 2-
Sauter vers: