École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Demeure d'Adèle

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Demeure d'Adèle   Dim 03 Aoû 2014, 00:15

(Tu pourras éditer le titre et la description <3)

Alphonsine avait décidé d'entreprendre une extraordinaire mission : trouver une compagne de vie pour son frère. À son avis, ce serait le meilleur moyen de le faire sortir de sa coquille et de le transformer en véritable homme. Il ne serait certainement pas d'accord avec cette mission, mais elle n'aurait pas besoin de son approbation pour l'entreprendre. Au final, ce serait pour son bien... Il le comprendrait tôt ou tard. Elle n'avait pas encore trouvé de candidates, mais ça viendrait plus tard. Pour l'instant, elle voulait préparer psychologiquement son frère à l'idée de rencontrer des femmes. Il faudrait peut-être qu'elle lui expliquer certaines choses... Son frère devait avoir bien des connaissances théoriques au sujet des relations humaines, mais les livres ne peuvent tout raconter.

L'idée de trouver une petite amie pour son frère lui était venue la journée-même et n'avait cessé de grandir depuis. Elle imaginait déjà Adèle à son premier rendez-vous, Adèle à son premier baiser, Adèle à son mariage, Adèle à la naissance de ses enfants... Uuuh, peut-être pas Adèle avec des enfants. Elle n'était pas prête à devenir tante et elle ne pouvait pas vraiment imaginer son frère s'occuper d'un bébé. Pas qu'il ne puisse pas couvrir un nourrisson d'amour, d'attentions et d'affection... Au contraire, peut-être qu'il en donnerait un peu trop. Pour l'instant, son imagination arrêterait au mariage. Elle avait pensé à tout cela pendant toute sa longue journée de travail et avait décidé d'aller rendre une visite à son frère le soir-même, sans prendre le temps de se changer. Lorsqu'elle débutait une mission, rien ne pouvait l'arrêter.

Comme à son habitude, Alphonsine se rendit chez son frère sans même le prévenir de sa venue. Elle le connaissait assez bien pour savoir quand il serait chez lui et en tant que sa soeur d'amour, elle estimait avoir le privilège de pouvoir le voir n'importe quand sans avoir à le prévenir. Et puis elle rêvait de surprendre son frère dans un état imparfait, par exemple avec les cheveux mouillés, les vêtements un peu froissés, la barbe à moitié faite... Mais c'était un rêve qui avait peu de chances de se réaliser. Son frère avait l'habitude d'être toujours parfaitement habillé et coiffé, tellement parfaitement que ça en devenait agaçant pour les pauvres mortels comme Alphonsine qui ne pouvaient discipliner leur chevelure.

Elle cogna à la porte et attendit impatiemment que son frère réponde. Elle voulait tellement lui parler de sa magnifique idée qu'elle pensa lui dire à travers la porte, mais elle n'aurait alors pas pu voir sa réaction, ce qui aurait été bien trop dommage.

«Adèèèèèèèèèle!! Viiiiiens vite je dois te parler de quelque chose d'extrêmement importante! Ex-trê-me-ment! Vite vite... Pas le temps de te coiffer avant de répondre, hein!»

Elle sourit en imaginant son frère courir vers la porter à toute allure. Pas que courir soit une de ses habitudes, mais on ne sait jamais.


Dernière édition par Alphonsine le Lun 04 Aoû 2014, 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adèle
Bibliothécaire
avatar

Date d'inscription : 29/04/2014
Messages : 94
# de RP : 0

Caractéristiques du Compte
Compte:
Référence:
Statut:

MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   Lun 04 Aoû 2014, 11:44

En fait, Phonse était chanceuse. Adèle avait failli ne pas rentrer chez-lui cette journée-là. Enfin pas tout de suite. Il avait beaucoup trop de travail à faire à l'école. Tellement de livres à classer, d'élèves à aider, de petits caractères chiants à endurer... Pour une fois, il avait décidé de rentrer chez-lui. De laisser là l'amas de travail qui l'attendait pour le lendemain. Sitôt à la maison, il avait barré la porte, fermer les rideaux, éteint les lumières et était tombé à plat ventre dans son lit.

C'était les coups d'Alphonsine sur sa porte qui l'avait réveillé. Elle l'appelait à haute voix et l'enjoignait de répondre au plus vite. À moitié réveillé, Adèle faillit passer devant le miroir afin de se rendre présentable lorsque Phonse le somma de laisser faire les apparences et de la laisser entrer le plus vite possible. Se frottant les yeux. Adèle était tout de même bien mis. Il avait accompli toute sa routine matinale comme il le fallait et était parti de l'école tout aussi présentable. Il y avait fort à parier qu'un petit sommes n'aurait pas été suffisant pour lui donner l'air d'un itinérant quêtant des restes de chinois sur Ste-Catherine (ha ha).

J'arrive j'arrive ! lui dit Adèle alors qu'il se rendait à la porte.

Phonse était une des rares, la seule avec Khiara, personne avec qui il se permettait d'être un peu lui-même. En baillant, il débarra la porte et laisser sa soeur entrer.

Alors... Qu'est-ce qu'il y a ? J'étais en train de dormir. Travail travail toujours le travail. Tu sais c'est quoi ?! J'imagine puisque tu portes encore ton uniforme. Euh... Tu veux un café ? Moi oui en tout cas. Sinon je risque de cogner des clous devant toi.

Adèle la serra dans ses bras, tout de même content de voir sa soeur. Il se dirigea ensuite la cuisine sans rien dire de plus et commença à préparer le café. Adèle était très difficile avec son café. Comme tout, il se devait d'être parfait. Il y avait longtemps qu'il ne laisse personne, encore moins sa soeur si distraite, s'en occuper. Pendant qu'il comptait les cuillères de café, il se rappela la raison magique de la venue de sa soeur. Alphonsine débarquait tellement souvent chez-lui avec une idée géniale ou de quoi de super méga important à lui dire qu'il le remarquait à peine encore. Il bailla à nouveau (bien entendu en plaçant poliment sa main devant sa bouche)

Alors ? C'était quoi cette idée génial ? Ne me dit pas que tu veux encore que je t'accompagne en patrouille durant ton quart de nuit... ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   Lun 04 Aoû 2014, 14:30

Alphonsine fût surprise de voir que son frère n'avait pas une apparence impeccable. En vérité, il ressemblait à une personne normale, mais les quelques mèches qui n'étaient pas parfaitement à leur place étaient plutôt inhabituelle chez Adèle. Ainsi, il l'avait écouté et n'avait pas pris le temps de se regarder devant le miroir avant de venir ouvrir la porte... Intéressant! Très très intéressant! Il faudrait qu'elle passe un matin, alors qu'il n'avait pas encore pu faire sa toilette, pour voir de quoi avoir l'air son charmant petit frère au naturel. Ce serait une mission pour une prochaine fois ; la mission d'amour prévalait sur toutes les autres.

Il faisait une sieste, d'où ses cheveux. Elle ne voyait pas très bien comment le travail d'un bibliothécaire pouvait être si épuisant (après tout, il n'avait qu'à feuilleter des livres et parler aux rares élèves assez motivés pour venir emprunter des livres), mais ça semblait demander beaucoup d'énergie à son frère. Elle considérait que son travail était plus difficile que celui d'Adèle, mais elle respectait quand même ce que son frère faisait... Surtout qu'elle n'aurait jamais été capable de passer sa vie parmi les livres. Elle n'avait pas le cerveau pour ça.

«Tu sais Adèle, je ne sais pas si c'est très bien vu de faire une sieste juste après le travail...! Ce n'est pas très ''convenable''.» ajouta-t-elle en prenant la voix de leur mère. «Oui, je prendrais bien un café.»

Elle lui rendit son câlin et lui ébouriffa les cheveux, pour la forme. Elle le suivit jusqu'à la cuisine et s'assit à la table en attendant qu'il prépare le café. Elle savait bien qu'il était inutile de proposer son aide : elle aurait pu ajouter une graine de café de trop et totalement ruiner son goût. Il y a quelques années, elle avait essayé de lui faire comprendre que ce n'était pas si important d'avoir un café «parfait», mais elle n'avait pas réussit à le convaincre.

«Mais non, finalement je ne pense pas que tu es fait pour les patrouilles de nuit, hein! Et puis j'ai une nouvelle apprentie policière, ça devrait mieux aller. Si elle ne fait pas trop de trouble... En tout cas, je ne suis pas venue pour parler de ça! Je suis venue parce que tu dois...», elle sourit et laissa grimper le suspense, «te trouver une blonde! Oh que oui, le temps est venu Ad'! Ne t'inquiète pas, je vais m'occuper de trouver quelqu'un et tu auras juste à aller au rendez-vous! C'tu pas une bonne idée, hein? Même pa' et man' seraient contents! Tu crois pas?»

Elle lui sourit à nouveau et attendit sa réaction. Elle ne pensait pas qu'il soit entièrement d'accord, mais ça ne l'empêcherait pas de lui trouver une charmante petite intello avec qui il pourrait avoir un rendez-vous galant.
Revenir en haut Aller en bas
Adèle
Bibliothécaire
avatar

Date d'inscription : 29/04/2014
Messages : 94
# de RP : 0

Caractéristiques du Compte
Compte:
Référence:
Statut:

MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   Lun 04 Aoû 2014, 15:47

Eeeuuuhhh... Non ? Il était en était même hors de question !

Mais une chose à fois... Phonse avait tout d'abord parler de sa sieste. Adèle ne leva qu'un sourcil sans même regarder sa soeur.

Ha... ha... ha... répondit-il de manière très sarcastique. Bonne imitation. Mais tu devrais avoir l'air plus pincée. Il manque de quoi. Peut-être un bâton planté... en tout cas tu sais de quoi je parle. De toute façon, que connais-tu toi de ce qui est convenable !

Il lui adressa un petit sourire taquin. Adèle déposa ensuite une tasse devant sa soeur.

Trois sucres un lait ? lui demanda-t-il de confirmer même s'il connaissait parfaitement la réponse.

Une adulte comme vous êtes chère fille devrait faire abstinence de sucrerie. Vous n'êtes plus une enfant, lui dit-il ensuite en imitant plus que parfaitement le ton autoritaire et condescendant de leur père.

Le langage corporel d'Adèle changea ensuite. Il était rare qu'il se laisse aller ainsi. À faire des plaisanteries sur leur père en plus... La bonne humeur de Phonse était contagieuse. Mais la vérité était qu'Adèle avait peur de leur père. Il avait beau avoir eu le courage d'accepter le poste à Des Ruisseaux et de s'être sorti du cocon familial, l'emprise de leur famille pesait encore lourd sur le plus jeune des enfants Mirault. Adèle versa le lait et les trois morceaux de sucre dans la tasse de sa soeur sans établir de contact visuel. Il s'assit en silence et sirota son propre café pendant un moment. Adèle le prenait noir. Comme leur père. Parce que c'était ainsi. Parce qu'il y avait des années qu'il n'avait pas pu le prendre autrement et qu'au final il s'y était habitué. La proposition de sa soeur le ramena à la réalité.

Donc : Eeeuuuhhh... Non ? Il était en était même hors de question !

Voilà !

Adèle regarda sa soeur complètement estomaqué, oubliant son malaise de plus tôt.

Une... blonde... ? Tu veux une dire une compagne ? Je... Euh... N... Non !

Adèle devint instantanément rouge.

Ph... Phonse ! Non ! Je... Je... Non ! J'ai trop de travail. Je ne peux pas. Je suis occupée ! Je n'ai pas le temps.

Adèle essaya d'avaler une gorgée de café.

Je veux dire...

Il sourit à sa soeur, espérant que faire un peu d'humour l'aiderait à oublier son plan ridicule.

Tu penses vraiment que Père et Mère approuverais quelqu'un que tu aurais choix ? Et d'un autre côté, tu me vois vraiment en train d'endurer quelqu'un tout le long d'un souper ?

En fait en ce moment c'était sa soeur qu'il avait bien envie de voir sacrer son camp. C'était toujours de même avec elle. Ou Khiara. Elles arrivaient en coup de vent et bouleversaient tout avec leurs idées folles sans se soucier de son avis à lui...

Parle-moi plus de ta nouvelle apprentie à la place de dire des anneries, lui suggéra-t-il en prenant une autre gorgée.

Maudite Alphonsine et ses idées ridicules. Elle était probablement en train de tout organiser et avait déjà une liste de candidates en tête... Il était à peu près certain qu'elle se fiche de son opinion à lui sur le sujet.

Et ne va pas tout faire dans mon dos. J'ai dit non. Si tu le fais... Si tu le fais... Je t'averti ! Je serais extrêmement désagréable avec cette personne... Pour v-r-a-i !

Et il lui jeta un regard noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   Lun 04 Aoû 2014, 22:41

Alphonsine rigola devant l'imitation qu'Adèle fit de leur père. Il était plutôt rare qu'il insulte leurs parents ne serait-ce qu'un tout petit peu, au contraire d'elle qui n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait de leur famille. Et ce qu'elle pensait d'eux n'était pas très... convenable. Elle était toujours contente que son frère se moque de leurs parents avec elle, mais l'humeur d'Adèle s'assombrissait souvent lorsqu'ils parlaient d'eux. Si elle se fichait complètement de ce qu'ils pouvaient bien penser d'elle (heureusement, car ils devaient la considérer comme la honte de la famille), ce n'était pas encore la même chose pour lui. Elle cherchait à l'amener à ne plus se soucier de ce que la Famille pouvait penser et avoir accepté le poste de bibliothécaire à l'école était déjà un pas dans la bonne direction. Elle le laissa siroter son café noir (beurk!) et prit quelques gorgées du sien. Il était délicieux, comme toujours. Elle attendit patiemment qu'il réagisse à son extraordinaire proposition.

Elle ne fut pas déçue de voir son air estomaqué et sourit jusqu'aux oreilles lorsqu'il rougit. Elle ne s'était attendu à rien de moins de la part de son frérot. Il imagina toutes sortes d'excuses qu'elle balaya de la main. Croyait-il vraiment qu'elle allait se laisser décourager par si peu? Il était tellement troublé qu'il ne pouvait plus avaler son café. Pauvre petit! Elle leva les yeux au ciel lorsqu'il mentionna l'avis qu'aurait leurs parents d'une compagne qu'elle aurait trouvé.

«Oh! Je trouverai quelqu'un qui leur plaît si tu veux, une petite riche à la grosse tête. Et puis ils doivent être tellement découragés que tu n'aies personne à ton âge qu'ils accepteraient presque n'importe qui, non? Après tout, il leur faut d'autres petits enfants à manipuler. Et ils savent bien que les miens seront hors limites! Non non non, faut pas s'en faire avec eux.»


Il tenta bien sûr de changer le sujet de la conversation, mais elle n'allait certainement pas mordre à l'hameçon. De toute façon, elle n'avait aucune idée de ce qui se passait avec la nouvelle apprentie puisqu'elle l'avait simplement laissée entre les mains «compétentes» de Lorenzo. Il la supplia (presque) de ne pas tout organiser dans son dos et elle éclata de rire lorsqu'il la menaça d'être désagréable avec la personne qu'elle trouverait.

«Désagréable! Toi! Hahahaha!» Elle posa sa tasse de café, le temps contrôler son fou rire. «Oh! Haha! Adèle! Franchement! Tu n'es jamais désagréable avec personne! Qu'est-ce que tu ferais, hum? Tu prendrais les ustensiles dans le mauvais ordre? Tu me fais bien rire!»

Non, Alphonsine ne pouvait imaginer que son frère puisse être réellement désagréable. Et même s'il l'était... Ce serait plutôt amusant de le voir être déplaisant avec quelqu'un. Elle ne manquerait ça pour rien au monde!

«Bon bon, passons aux choses sérieuses. Je tiens à toi tu sais, je vais te trouver quelqu'un que tu vas aimer. Alors je dois te demander... C'est très très important...» Elle le fixa du regard : «Qu'est-ce que tu aimes chez une femme, Adèle?»

Elle tenta de garde son sérieux, mais un petit sourire la trahit. Qu'est-ce qui pouvait bien faire fantasmer son frère?

Revenir en haut Aller en bas
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   Mar 11 Nov 2014, 14:05

Ce RP est-il toujours en cours? Est-ce que j'archive?

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   Jeu 12 Fév 2015, 10:23

Étant donné l'absence de réponse de votre part, j'archives, si vous voulez reprendre, PV moi et je le sortirai des archives ^^

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demeure d'Adèle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demeure d'Adèle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demeure Hyuuga : Akogare
» Description de la demeure
» Une demeure lugubre
» Description de la demeure
» Bienvenue dans votre nouvelle demeure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: RPs de l'an 1-
Sauter vers: