École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maladresse et rencontre agréable

Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Maladresse et rencontre agréable   Mer 23 Juil 2014, 14:09

Dans la noirceur des sous-sols du château, où Elisabeth a trouvé un refuse contre son bon vieux tourmenteur préféré, ainsi que les nouveaux dont elle a fait connaissance dès la première semaine de cours, la rouquine ne pouvait pas voir l’heure passer. Les fenêtres étaient absentes de sa cachette, si bien qu’elle sursauta en jetant un œil à son montre, qui lui affirmait qu’il ne lui restait que 3 minutes pour se rendre à son cours, à l’autre bout de l’école.

Son départ précipité l’empêcha de bien ranger ses livres dans son sac, elle les ramassa plutôt tous en pile peu équilibrée dans ses bras, le restant du gâteau aux cerises qu’elle grignotait sur le dessus de cette pile, elle couru sans aucune prudence jusqu’aux escaliers qui la mèneraient au Hall d’Entrée du château. Pas besoin de regarde où elle allait, de toute façon elle n’aurait pas pu avec tous ces bouquins qui lui masquaient la vue, elle s’attendait de toute façon à ce qu’il n’y ait personne sur son chemin, puisque la plus part des jeunes étaient certainement entrain d’attendre le début de leur classe, et ceux qui avaient une pause se faisaient dorer sous les dernières chaleurs du soleil avant le début de l’automne.

Sauf qu’elle avait tord. Il y avait du monde. Ou au moins une personne.

Ouch.

Ses livres, mal supportés, déboulèrent de ses petits bras rond lorsqu’elle heurta un obstacle humain. Ceux-ci firent tomber la personne sous leurs poids, et le gâteau, tout e haut de la pile, s’écrasa sur le visage de la victime de la maladresse d’Elisabeth Charron. Tout en se rependant en excuse, la rouillée libéra le garçon (car après coup, elle réalisa que c’était un garçon) en rangeant à mesure ses livres dans son sac, ce qu’elle aurait du faire dès le début. Elle n’osa pas toucher à son gâteau, trop gênée qu’elle était de le lui avoir jeté accidentellement à la figure.

-Ohh je suis désolée, tellement tellement désolée, je m’excuse j’ai pas fais exprès pardonpardonpardooon désolée ce n’était pas voulu je m’excuse

Et ainsi de suite dans une boucle piteuse. Une fois qu’elle eut terminé de reprendre ses grosses briques d’études, elle aida maladroitement l’étudiant à retirer le glaçage gras et rose de son visage. Elle était très mal à l’aise de toucher sa peau, les seules fois qu’elle avait été si en contact avec un garçon c’était en se faisant bousculer par William. Là, elle se sentait vraiment pas à sa place. Déjà que son arrivée à l’école du Ruisseau ne s’était pas faite en grandes pompes, qu’elle n’avait que deux amies et que les autres l’embêtaient… Maintenant, elle donnait à plusieurs autres une bonne raison de la martyriser, car Syrias allait surement aller chialer à ses amis à propos de l’affront qu’elle lui avait fait.

Syrias… Elle l’avait reconnu grâce à sa chevelure bleue, et non son visage qui était tout barbouillé. Dès qu’elle avait commencé à essayer d’enlever le glaçage, elle avait réaliser que c’était un de ses collègues de classes, ce qui rendait l’accident encore pire, car il aurait de nombreuses occasions de se venger. Ce mignon bonhomme à l’accent anglais, elle n’avait plus aucunes chances de s’en faire un ami maintenant…

-Je suis désoooolééééée Syrias… se plaignit-elle en pleurant presque. Soit pas fâché s’il-te-plait! C’est un accident je te juuuuuuure, je m’excuuuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maladresse et rencontre agréable   Jeu 14 Aoû 2014, 14:10

    Malgré sa gêne, Syrias était plutôt curieux. C’était parfait aller découvrir l’école pendant qu’il n’avait pas cours. Il voyait de belles choses, sans personne et sans devoir parler avec les autres. Il pouvait faire ce qu’il souhaitait faire sans que sa gêne l’arrête. Bien sûr, il ne commençait pas les simples corridors pour pouvoir regarder… et il ne voulait tout de même pas se rendre trop loin pour ne pas devoir s’expliquer. Donc il marchait un peu partout, et en regardant tout ce qu’il pouvait regarder. Les cours commençaient bientôt, dans peut-être 5 minutes. Donc les seules personnes qu’il voyait dans le corridor étaient des personnes en retard à leur cours. Lui, il avait une pause et c’était parfait ! Il n’était pas retenu, il était en découverte du gros bâtiment dont il ne connaissait rien puisqu’il n’avait jamais osé le visiter avec une compagnie.

    Là, il profitait du fait qu’il était seul. Il se promenait ans les couloirs et tous les retardataires étaient certainement proches de la classe. Il eut un petit rire pensant qu’il n’avait pas de cours et pourrait rire de tout le monde. Il soupira et continuant d’avancer dans les corridors, quand sa marche fut arrêtée d’un coup sec. Il venait de se faire foncer dedans par une fille. Il la connaissait ? Peut-être… Et Bam, il avait le visage plein de gâteaux. L’odeur extrême du sucre lui leva le cœur sur le coup. Du gâteau dans le visage. Qui venait de lui foncer dedans ? En plus, il ne courait pas ! Avec sa tête bleue, il n’était pas difficile à voir. La fille ramassa ses livres, tombé sur lui. Ah ? Elizabeth, il la reconnu avec ses cheveux frisés et roux. Il était encore trop surpris pour ouvrir la bouche.

    La jeune fille s’excusa un bon nombre de fois. Syrias savait pourtant qu’elle n’avait pas fait exprès, que c’était une erreur. Ce n’était pas un problème. Mais quand même, le gâteau dans le visage, ce n’était pas tellement agréable et il ne dirait pas le contraire. La fille commença à retirer le glaçage de son visage et sur le coup, Syrias rougit de se faire toucher par une fille ainsi et ne réagit pas plus. Il la laissa faire. Bien sûr, il la trouvait bizarre… pourquoi courir dans les corridors avec une pile de livre et un gâteau sur le dessus ? Syrias ne comprenait pas et n’avait pas trop envie de comprendre… bizarre cette fille. Il ne lui avait jamais vraiment parlé et ne la connaissait que de nom.

    Il avait encore pleins de glaçages dans le visage. Mais la fille s’excusa encore et ne voulait pas qu’il soit en colère contre elle. Il fronça les sourcils. Quoi ? En colère ? Mais pourquoi donc serait-il en colère contre elle. Il se redressa un peu et du revers de la main, il retira du glaçage qu’il avait sur le visage. Son visage était encore gras et il y avait un peu de rose… mais la presque totalité était sur sa main. Il regarda la fille et secoua la tête.

    « T’excuses pas. C’est bon… je sais que c’est un erreur.. Toi.. tu voulais pas me faire mal. Et puis j’ai pas mal… je suis sale seulement. »

    Il sourit et regarda la fille avant de se lever. Son accent était découpé au couteau, mais au moins il parlait bien français et comprenais

    « J’ai juste à aller me laver le visage.. et pas besoin de t’excuser. C’est correct. »

    Il fit un petit sourire. C’est vrai qu’il irait se lancer de l’eau dans le visage et une bonne douche pour le soir. Il n’était pas habitué d’être avec quelqu’un mais il pouvait aider Elizabeth. Gentiment, il lui tendit la main.

    « Pas grave ! je peux peut-être aider. Toi.. Pardon… t’aider. »

    Son français était bien, même si des fois il avait des accrochages, il était capable de se reprendre. Il était gêné d’être seul avec une fille, mais pas grave. Au moins, il n’avait pas beaucoup de monde puisque la majorité était en classe.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Maladresse et rencontre agréable   Sam 23 Aoû 2014, 16:40

Grosse niaiseuse. Idiote obèse. Maladroite enrobée! DAMN IT! Alors que l’année était si bien partie, vraiment? Non seulement elle s’était fait quelques amis, mais en plus elle ne s’était pas encore fait de nouveaux ennemis parmi ses camarades, ce qui était plutôt un exploit quand on s’appel Elisabeth Charron et qu’on a l’habitude d’être la risée de tous. Mais là, il fallait qu’elle trouve le moyen de se ridiculiser devant un de ses collègues de classe, et elle sentait que cela ferait un effet en chaîne qui détruirait ses possibles cinq années de paix à Du Ruisseau…

Et pourtant… Il n’avait pas l’air en colère? C’était un peu trop étrange et cela inquiétait Elisabeth, qui craignait d’être tombée sur un genre de «je ne laisse rien paraître, mais attend que je me venge». Il prétendit toutefois ne pas être fâché réellement, car il était conscient qu’elle n’avait pas fait exprès et qu’il n’était pas blessé, juste crotté de glaçage, lequel il l’aida d’ailleurs à enlever de sur sa peau maintenant toute grasse et rose. Les mains de la rouquine tremblait de peur à l’idée qu’il se serve de cette erreur contre elle, mais aussi de gêne d’avoir touché la peau d’un garçon, geste qui lui semblait bien trop intime.

-C’est… c’est vrai? T’es pas fâché? demanda-t-elle d’une petite voix incrédule avec ses gros yeux écarquillés. Je vais t’aider, scanda-t-elle en rempilant ses livres pour les porter, a te laver, parce que, t’es sal, tu dois avoir un cours, non? Tu ne peux pas y aller comme ça, je serai en retard, c’est tout, c’est ma faute de toute façon alors, aussi bien que je me fasse gronder et pas toi… Ah non, attend, je ne peux pas… T’es un garçon… elle rougit. Je peux pas entrer dans la toilette des garçons, zut, qu’est-ce que je vais faire? se questionna-t-elle elle-même, alors que …

Syrias lui tendit une main pour la remettre sur pied, lui offrant plutôt de l’aider, elle, d’un sourire honnête malgré l’accident qu’elle venait de lui faire subir. Rouge d’être ainsi touchée par un garçon, la rouquine se laissa assister, et finit par oublier qu’elle était pressée.

- Pourquoi t’es gentil avec moi alors que je t’ai tombé dessus car je suis trop pressée et maladroite? C’est moi qui était en retard, c’est ma faute, tu as le droit d’être fâché, j’aurais compris, là je ne comprends pas? demanda-t-elle en espérant qu’il était honnête. Tu sais, je ne peux pas t’aider, là, mais je vais me racheter, promis, tu es anglais non? Je suis bonne en anglais, si tu as besoin d’aide en français, demande, c’était ma matière forte à l’école primaire, et puis je peux t’aider à faire tes devoirs, et étudier, et te rendre pleins de services comme ça, promis! Mais… mais te venge pas, je ne veux pas que tu le dises aux gens, s’il-te-plait, je n’avais pas d’amis avant, je veux changer, tu ne vas pas me faire ça, hein ? supplia-t-elle les yeux pleins d’eau, en ne pensant plus à ses livres ni à son cours, où elle se ferait punir pour son retard. Sa réputation était en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Maladresse et rencontre agréable   Jeu 12 Fév 2015, 10:04

Archives?

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maladresse et rencontre agréable   Jeu 26 Fév 2015, 21:09

    Syrias ne comprenait pas pourquoi la fille était nerveuse. Oui elle avait fait une erreur, mais elle n’avait pas à avoir peur. Peut-être que la fille était bizarre seulement ? En tout cas, Syrias ne comprenait pas et faisait que se poser des questions sur ce qu’elle faisait et son attitude… parce qu’il ne faut pas le cacher, elle est bien spéciale. Elle semblait si surprise qu’il ne soit pas fâché ? Pourtant, Syrias a toujours été très gentil et ne dirait pas de mal d’une personne qui avait fait une petite erreur.

    Il essayait de la suivre… mais elle parlait bien trop vite et il n’était pas certain de bien comprendre tout ce qu’elle disait. Oui, il était bon en français… mais ce n’est pas sa langue et il devait être concentré. Là, Élizabeth l’avait entièrement perdu. Il avait entendu des mots et avait environ compris ce qu'elle souhaitait dire… mais jamais il n’avait été assez concentré pour comprendre chacun des mots. Elle voulait l’aider, sans que lui soit pénalisé… Et bien non, Syrias n’avait pas cours donc elle allait être la seule qui serait pénalisé dans cette histoire. Il avait que compris cela, le reste, il s’était perdu par gros manque de concentration. Il lui sourit… faisant comme s’il avait compris ce qu'elle avait dit. Mais finalement, là, il sut qu’elle parlait beaucoup et très vite et donc il allait porter attention.

    Pourquoi elle était si sûre qu’il serait en colère ? Elle a juste fait une petite bêtise… rien de bien grave qui ne peut pas être réparé. Je ne voulais pas être fâché pour des petites choses stupides comme cela. Et elle recommença en lui proposant de l’aide pour ses cours. Bien sûr qu’il allait accepter… mais l’une des choses qui le mélangeait beaucoup était le fait qu’elle parlait si vite et beaucoup… donc qu’il n’arrivait pas à placer le moindre mot. Il hocha la tête, ayant compris la moitié. Il avait au moins compris qu’elle voulait l’aider… qu'elle était bonne en français et qu’elle avait besoin d’amis… Mais pourquoi Syrias serait méchant avec elle… encore là, il n’arrivait pas à la comprendre.

    « Mais ... mais ... pourquoi? Je ne vois pas pourquoi je dois être mauvais avec toi ... ? tu courais simplement sans regarder ... tu es gentil alors ... Je ne comprends pas ce que tu dis. Je ne suis pas en colère contre une petite chose comme ça. »

    Il détestait son français et secouant la tête en lui souriant. Venait-elle de dire qu’elle était bonne en anglais ? Donc il allait en profiter.

    « And… can you talk… slowly ? Je suis pas toujours sûr de te comprendre. Je suis pas méchant hein !! Tu as pas fait exprès donc… je vais être gentil puis j'avais rien car pas de cours. Donc c’est pas grave !! Je vais pas dire ça à autres parce que …. C'est ça. »

    Il n’aimait pas trop parler et c’était rare qu’il parle autant… peut-être que cette petite rousse l’avait ensorcelé…. Ou bien non, juste qu’il devait répondre à ses 5000 questions.

    « Et tu.. voudrais passer du temps avec moi pour français… ma sœur est moins bonne mais moi je suis pas trop trop bon aussi…. »
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Maladresse et rencontre agréable   Sam 28 Fév 2015, 18:50

Elisabeth était vraiment étonné de la gentillesse dont faisait preuve l'anglais aux cheveux bleus, visiblement pas fâché d'être bousculé par une grosse truie frisée et énervante. Il lui demanda, réellement surpris, pourquoi il aurait dû être méchant avec elle. N'importe qui d'autre aurait trouvé parfaitement normal de lui gueuler dessus après ce qu'elle avait fait, elle en avait souvent eu la preuve, mais lui ne semblait pas comprendre ce principe. Pour lui, se faire étamper le visage de glaçage rose et gras n'était qu'une petite chose, et il lui dit même qu'il la trouvait gentille. Excitée, la maladroite ouvrit de grands yeux ronds et ravies.

-C'est vrai? Tu me trouve gentille? demanda-t-elle en insistant un peu sur la correction, puisqu'elle s'était promis de lui apprendre le français, elle ne pensait pas le vexer en commençant tout de suite.

Il lui demandait aussi, en anglais, de bien vouloir parler plus lentement, car il n'était pas certain de comprendre chacun des mots. Enfin, il lui dit qu'il n'était pas méchant, qu 'il savait qu'elle n'avait pas de mauvaises intentions à son égard et que, de toute façon, il n'avait pas de cours immédiatement. Il promit également de ne rien dire à personne de ce petit incident, et la rouquine sentit un lourd poids se dégager de ses épaules. Elle sourit à son collègue, et remarqua qu'elle avait déjà quelques minutes de retard à son cours. Elle angoissa à l'idée de se faire gronder, mais elle se sentait mal d'abandonner Syrias comme ça.

-Bien sur que je vais t'aider, tu en sais même pas comment tu me fait plaisir ! s'exclama-t-elle, enjouée, mais en faisant attention à ralentir la cadence. Si c'est ok avec toi, j'vais te laisser te laver seul, parce qu'il te faut du savon, et que je ne peux pas t'aider à ce niveau. je vais aller à mon cours, et si t'as rien de prévu, on se rencontre après? Pour une leçon de français, bien sur! se sentit-elle obligée de préciser, de peur qu'il croit qu'elle essayait de lui demander un rencart. On peut revenir ici et s'installer dans un coin du Hall, parce que la bibliothèque c'est trop calme on va déranger, qu,est-ce que t'en pense ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maladresse et rencontre agréable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maladresse et rencontre agréable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'agrément
» Formulaire d' Agrégation.
» 06- La maladresse ça fait mal !
» Comme c'est agréable de te revoir...
» Un moment agréable [PV Athenodora]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: RPs de l'an 1-
Sauter vers: