École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gare à toi âme aventureuse...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gare à toi âme aventureuse...   Dim 13 Juil 2014, 07:00

Le premier jour de cours avait été épuisant... De plus, avec la courte nuit passée, la fatigue s'accumulait... Le cours théorique de Vol sur Balais avait été moyennement intéressant même si le prof était sympathique et qu'il semblait renfermer un certain dynamisme. Le seul véritable point que Laureline avait retenu c'était comment se tenir sur un balais. Il était maintenant vingt trois heures et la lune se tenait haute dans le ciel, rongée de moitié. La sorcière blonde ne fermait pas l’œil. Cette nouvelle vie était bien plus excitante que les aventures dans le jardin de sa maison à Paris. Il y avait encore tant de chose à découvrir, dans ce château ou à l'extérieur.

Prenant sa décision sur un coup de tête, sans vraiment réfléchir, elle saisit sa baguette et son manteau, qu'elle porta sur ses épaules afin de ne pas avoir trop froid. Direction les sous-sols du château. Je pense que ça va être excitant ! Quels mystères ce cachent ici-bas ? C'est ce que je veux découvrir ! Armée de son courage et de sa baguette, totalement inutile au vue de ses connaissance en sortilèges, elle sortit de la pièce servant de chambre sans faire de bruit.

Arrivée en bas des escaliers, le sous-sol avait une assez petite superficie par rapport aux autres étages. Laureline se dirigea vers la première porte qui se trouvait à sa portée. Quand sa main toucha la poignée, elle sentit comme une légère piqûre et recula immédiatement, retenant un cri qui aurait pu réveiller le château et le village d'un seul coup. Observant ses doigts, elle constata avec effroi qu'ils venaient de subir une brûlure assez grave. Respire, Laureline, respire. Tant que tu as mal, tu es encore en vie.

Sans plus de peur, elle se dirigea vers un deuxième porte, sur la gauche du couloir. Plus prudente, elle jeta la première petite pierre qui se trouvait sous ses pieds. Aucune réaction. Laureline tenta alors de pousser la poignée de la porte, sans succès. Elle était fermée à clef. Il y avait une serrure. Sans perdre une seconde, elle apposa son œil sur la fente et entrevu une faible lueur. Souriante et saisissant une épingle à cheveux, elle crocheta la serrure comme la centaine de fois où elle avait ouvert la porte de la serre de ses parents. La fermeture céda sans problème, laissant place à ce qui semblait être une remise d'objets inutilisés.

Grâce a la lumière faiblarde d'une vieille lampe emplie de magie, l'aventurière pouvait lire les différentes étiquettes des produits et voir les trésors et vieilleries qui se trouvaient sous ses yeux. C'était un résultat satisfaisant pour elle. Restait à savoir si jouer les alchimistes était une bonne idée ou si récupérer un de ces artefacts passerait inaperçu. Car cela avait beau être un étage peu utilisé, protéger une porte avec un sortilège de brûlure n'était pas courant...
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Gare à toi âme aventureuse...   Lun 14 Juil 2014, 17:43

Ce n’est pas tellement difficile de gérer sa vie à l’école de magie, contrairement à ce qu’appréhendait au début la grassouillette aux cheveux de feu. C’est tout simple dans les faits, pour réussir à mener une vie paisible dans cet institut où réside également le monstre William James, il suffit de se trouver des bonnes cachettes où avoir la paix pour lire bien tranquillement, ou alors le faire lors d’heures impossibles pour être certaine de ne pas être dérangée…

Comme Elisabeth Charron est très prévoyante, elle a fait un mélange des deux…

Quelques heures après le repas du soir, elle s’est enfoncé dans les sous-sols du château avec des bouquins de sorcellerie, en espérant passer inaperçue. Comme les couloirs, même étroits et effrayants des catacombes, étaient toujours éclairés à cette heure, elle remarqua une étrange teinte rougeâtre sur la première porte qu’elle croisa. Inquiète, elle choisit de ne pas s’y approcher et de passer à la suivante. Il s’agissait finalement d’un entrepôt à ingrédients pour potions, ou un débarras à détritus. Bref, elle était entourée d'objets bizarroïdes, de machins dégoûtants et de bestioles immondes.

Au moins, ils sont en pots, je ne risque rien et c’est le dernier endroit où on pourrait penser à me chercher!.

Comme sa cachette du midi avait été découverte, il lui en fallait une autre.

Elle alla s’enfoncer dans un coin de la pièce, où il y avait moins d’échantillons de toutes sortes, mais surtout où il y avait une petite table de travail, où elle éparpilla ses livres. Elle commença alors son études dans le livre de sortilèges et enchantements bien qu’elle n’avait pas encore eu de cours dans cette matière, elle avait décidé de prendre de l’avance. Elle lisa rapidement l’introduction, puis se mit à feuilleter les sortilèges de débutants, se demandant si elle arriverait vraiment à réaliser toutes ses prouesses. Juste au moment où les lumières du château s’éteignaient, car les élèves étaient sensés être couchés, Elisabeth pensa que c’était sa seule chance de pouvoir rester pour étudier. Soit elle réussissait un sortilège et continuerait sa lecture pour une heure ou deux, soit elle échouait et se pressait de rentrer au dortoir, puisqu’elle ne pouvait plus lire… Se souvenant de la dernière formule qu’elle avait lu, elle fit une tentative qu’elle espérait ne pas paraître trop ridicule…

-Lumos… susurra-t-elle en tremblant dans sa voix. Pourtant, malgré la faiblesse de son sortilège, le bout de sa baguette s’illumina, très très légèrement. Ce n’était pas une grande réussite, mais Elisabeth était tellement excitée d’avoir accomplie son premier sortilège qu’elle n’en fit pas cas. Elle était donc VRAIMENT une sorcière!

Du bout de sa baguette, elle arrivait de peine et de misère à lire son livre. Maintenant confiante en ses capacités, elle essaya des sortilèges tous plus différents les uns des autres, dont la plupart se soldèrent par un échec, mais comme elle s’amusait beaucoup, elle persévérait. Une fois, elle tenta de verrouiller la porte de la salle où elle se trouvait, mais elle réalisa juste après qu’elle ne saurait pas si elle avait réussis tant que quelqu’un n’entrerait pas… Et elle espérait bien être partie avant!

Ce ne fut toutefois pas le cas. Juste comme elle allait ranger ses livres et éteindre sa baguette, elle entendit des bruits de pas dans le couloir. Quelqu’un lança un objet avant d’essayer d’ouvrir la porte, d’abord sans succès… Elisabeth songea qu’elle avait réussis à la verrouiller, mais finalement, après quelques instants, ‘intrus entra. Par magie ou par autres moyens, impossibles de le savoir… Craintive de tomber sur un enseignant, la rousse s’était cachée sous sa table et tentait de paraître invisible, malgré sa corpulence…

Malheureusement, sa baguette était toujours allumée, et même si sa lumière était bien faible, elle dévoilait sa présence.

-Nox… nox, nox, nox, nox… chuchota la rouquine à répétions pour faire cesser son premier sortilège, sans succès.

Trop nerveuse.

Trop effrayée…

Peut-être trop nulle aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gare à toi âme aventureuse...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derrière la gare, terrain vague{Sonia
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Gare à l'eau bouillante ! [ Libre ]
» /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...
» Gare de Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: RPs de l'an 1-
Sauter vers: