École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   Sam 05 Juil 2014, 02:28

Emmerich profita de son temps libre afin de visiter l'intérieur de l'école et tous les recoins de celle-ci. Il ne cherchait aucun endroit en particulier, mais plutôt s'il y avait des passages secrets et pouvoir les déchiffrer et les trouver. Son aventure l'amena jusqu'au bureau du professeur Khanrell, où il cogna d'abord, mais il n'eut aucune réponse..! Il cogna une seconde fois, qui sais, elle était peut-être occupée ? Après le troisième coup, il soupira légèrement et fit demi-tour, allant s'adosser au mur un peu plus loin de la porte. S'il devait attendre qu'elle revienne, il le ferait. Entretemps, il fit apparaître par magie le livre du cours de soins aux créatures magique, la feuilletant afin de tuer l'attente...

Après de longues minutes, il observa de gauche à droite dans les couloirs qui étaient rendu vide, l'heure de certains cours avait déjà 'sonné' sans nuls doutes. Dans le pire des cas, il passerait une heure à attendre le professeur, ce qui ne semblait pas vraiment le déranger au premier coup d’œil. Tournant les pages du bouquin bien épais, il s'arrêta sur celle des dragons sauvages et les détails de ceux-ci, les yeux flamboyant de curiosité. Son regard relâcha le livre lorsqu'il aperçu finalement le professeur dans le couloir. Il fit disparaître son bouquin et vint s'accoter à côté de la porte du bureau.



  • Mes salutations, professeur Fiories.
Revenir en haut Aller en bas
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   Lun 07 Juil 2014, 18:54

Première semaine de cours, première semaine de mystères et de découvertes fabuleuses. Elle avait enfin fait la connaissance de chacune de ses classes, salué chacun des visages qui allaient l'accompagner pour la prochaine année, et probablement les suivantes. Certains étaient charmants, passionnés et enjoués, alors que d'autres semblaient plus difficiles à motiver et à garder concentrés sur la matière, mais en général, elle était plutôt heureuse de son éventail d'étudiants.

Khanrell passa l'heure du repas à converser avec ses collègues enseignants, et lorsque la plupart d'entre-eux quittèrent la salle commune des professeurs pour allez dans leur classe respective, elle choisit d'aller passer le temps dans son bureau, à préparer ses cours de la semaine suivante, où tout commencerait réellement. Pour l'instant, elle n'avait fait que se présenter et introduire la matière du cours, les buts et objectifs de l'année, etc. Elle s'était surtout fait des petites notes personnelles pour pouvoir reconnaître ses étudiants par leurs noms la semaine prochaine, elle avait tellement peur de les décevoir en ne s'en rappelant pas!

En tournant au coin du couloir qui menait à son petit bureau, elle vit l'un de ses quatrièmes années, celui aux yeux étrangement dorés et à la chevelure de neige. Il faisait parti des rares à vivre à Sainte-Charlotte-de-Forest, mais leur différence d'âge avait fait en sortes qu'ils s'étaient très peu connu, sauf de vue. C'était le même garçon qui l'avait dévisagée à multiples reprises lors de la cérémonie d'ouverture, comme s'il ne l'avait jamais vue auparavant. Certes, au cours des trois dernières années, elle avait passé le plus clair de son temps à la clinique vétérinaire ou au cœur de la forêt, et non pas en plein centre-ville, il était donc un peu normal qu'elle passe plus ou moins inaperçue.

Lorsqu'il la salua, en faisant disparaître le livre que Khanrell reconnu comme étant celui de son cours, elle n'hésita pas sur son nom, car il n'était pas commun et son apparence à lui ne l'était pas non plus, deux choses qui permettaient à l'enseignante de mémoriser son identité.

-Bonjour Emmerich,lança la violette en déverrouillant d'un coup de baguette sa porte. Pas besoin de formule, c'était SA porte. Je peux vous aider avec quelque chose? Est-ce que c'est à propos de mon cours, j'ai vu que vous aviez votre manuel à l'instant? Cela me fait bien plaisir que mes étudiants prennent de l'avance sur la matière, vous m'en verrez ravie, mais je ne vais quand même pas vous dispenser de cours particuliers, si vous êtes là pour me questionner sur de la matière que je n'ai pas donnée, vous devrez attendre le cours.

Elle avait dit cela en souriant franchement et non sur un ton réprobateur, parce qu'elle voulait être certaine de ne pas donner de traitement de faveur à qui que ce soit, et traiter chacun de ses élèves équitablement. Mais cela la mettait vraiment de bonne humeur que des élèves viennent la voir pour l'interroger, car elle adorait transmettre son savoir et sa passion. D'ailleurs, il lui semblait avoir vu briller les yeux de son étudiant lorsqu'il feuilletait son énorme manuscrit, par curiosité.

Une fois ouverte la porte de son bureau, une pièce bien banale de format, ne contenant qu'un bureau en bois massif, trois fauteuils et des étagères de livres, l'enseignante prit place dans le siège du fond, celui qui faisait face aux deux autres.

-Prenez place, Emmerich, je vous écoute, je serai bien heureuse de pouvoir vous être utile.



_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   Mar 08 Juil 2014, 04:07

Il relâcha tranquillement le mur lorsqu'elle le salua et il esquissa un léger sourire aux coins de ses lèvres lorsqu'elle mentionna son prénom sans gêne. Il resta légèrement silencieux face aux questions, laissant la femme entrer dans son bureau avant d'y mettre le pied. Une fois à l'intérieur, Emmerich ferma la porte en silence et alla prendre place au siège de droite. Ce n'est qu'une fois assis qu'il entrouvrit les lèvres pour parler sur un ton tout à fait neutre, malgré que sa voix était plaisante à l'oreille et sa personne avait une certaine aura d'austérité.

- Pour répondre à vôtre première question, il est rare que je requiert une quelconque aide dans un domaine qui me plaît. J'espérais plutôt en savoir davantage sur vous...

Et lorsqu'il parlait d'elle et de créatures de mythe ou légende, la curiosité d'Emmerich était à sont plus haut et on pouvait presque croire que son regard brillait de mille feux.

- ... mais j'aimerais également en connaître davantage sur les créatures de mythe et de légendes qui pourraient vivre et se cacher dans nos forêts aux alentours. Même si j'habite ici depuis ma tendre jeunesse, je suis curieux à savoir ce qui se cache dans les lieux interdit et qui amène à ce qu'ils soient interdit. Me dire simplement "car c'est interdit" ne fait que développer mon intérêt à savoir le "pourquoi" et ça peut devenir dangereux si je décide d'aller voir... et donc pour éviter d'être suicidaire je préfère choisir l'option qui me semble la plus judicieuse et d'autant plus ravissante.

Il avait dit tout cela en un respire ou presque, les mots s’enchaînait l'un après l'autre et il était évidant qu'il ne la laisserait pas filer entre les doigts. D'un autre côté, il ne semblait pas tant intéressé par le contenu des cours et cela paraissait quand même. Il tenta un petit regard de chat botté tout mignon afin de la tenter davantage à ce qu'elle accepte de lui parler sur le sujet qu'il adorait.

- S'il-vous-plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   Lun 14 Juil 2014, 22:04

Khanrell attendait qu’Emmerich réponde à sa question, bien intriguée de ce que pouvait lui demander un étudiant en dehors des heures de cours. Mais ça lui plaisait beaucoup, cet intérêt qu’il avait pour son cours, sa curiosité, quelle qu’elle soit, car il n’y a rien de plus important au monde pour cette enseignante que d’être le modèle pour quelqu’un, ne serait qu’une fois dans sa vie. Si elle pouvait donner la voie à un seul élève, éclairer sa vie et son chemin, lui donner la motivation de continuer pour l’amour des animaux, elle aurait accomplie son devoir de professeur, mais surtout de vie, qui aurait soudainement un sens.

La jeune femme se demandait souvent d’où venait ce drôle de jeune homme. Il semblait avoir vécu une bonne partie au Québec, (d’ailleurs Khanrell se souvenait de l’avoir vu au village bien avant d’entrer à Beaux-Bâtons), selon son accent, mais son nom et sa façon de parler donnait l’impression qu’il sortait d’un pays et d’une classe sociale différente de la moyenne des habitants de Sainte-Charlotte-de-Forest. (ça nous prendrait un gentilé, d’ailleurs…)

De sa façon suave et toute en richesse de mot, il lui expliqua qu’il n’était pas venu d’abord pour recevoir des enseignements, mais plutôt pour en apprendre d’avantage sur celles qui les prodiguait. Khanrell se sentit honteusement rougir. Il aurait été faux de dire qu’elle ne le trouvait pas mignon, à sa façon, mais réalisait-il que 4 années d’existence et d’expérience les séparaient? Que pouvait-il désirer savoir de plus que ce qu’elle avait déjà mentionné sur sa vie lors du premier cours, soit son nom, son âge, son origine et son parcours professionnel? Certes, cela pouvait n’être qu’une curiosité un peu étrange et qu’il était du genre à apprécier la bonne compagnie du personnel enseignant, mais il semblait étrangement à l’Amoureuse des Animaux qu’en ce cas-ci, il en était tout autre. Que son intérêt envers elle n’était pas uniquement de bonne compagnie.

Avant qu’elle ait le temps de le questionner sur son intérêt à son égard, il lui avoua qu’il avait quand même une vraie question, d’élève à enseignante et non d’adolescent en pleine maturité à femme. Il lui demanda la raison pour laquelle la forêt était interdite d’accès, que le fait de se faire simplement dire «parce que» n’entraînerait que davantage de «pourquoi» et des tentatives de le découvrir par lui-même. Il fit d’ailleurs encore une remarque un peu flatteuse sur la personne de Khanrell, qui fit semblant de ne pas le remarquer malgré la rougeur instantanée de son teint.

-Eh bien, parce que la forêt est dangereuse, voilà pourquoi… Si on vous met en garde depuis toujours, c’est parce qu’il faut être très fort en magie pour maîtriser les animaux de cette forêt, ils sont plutôt coriaces, il y a même des dragons, même s’ils sont moins mauvais qu’on le dit.

Vraiment pas le meilleur argument pour tenir un étudiant loin de la forêt interdite, surtout que ça ne devait pas avoir échappé au jeune homme à quel point elle avait parlé des reptiles volants avec tendresse. Elle se reprit en réalisant à quel point ses propos sonnaient absurdes, peut-être était-ce la soudaine gêne inconfortable qu’elle ressentait vis-à-vis de l’adolescent qui semblait la draguer, qui lui lançait se regard piteux et charmant comme on ne lui en avait jamais fait. Enfin, si les hommes s’étaient un jour attardés à draguer Khanrell, elle ne s’en était pas rendue compte, absorbée par ses études et son travail, si bien qu’elle ne savait même plus distinguer la gentillesse du charme. Après tout, peut-être se trompait-elle royalement? Elle avait quand même de la difficulté à parler avec aplomb.

- Pour ceux qui savent s’y prendre, bien sur… C’est justement le but de mon cours, vous préparer à ses frontières. Normalement, en sortant d’ici, vous devriez être capable de l’affronter, avec mille et une précautions, mais seulement a l’obtention de votre diplôme, d’accord? J’aimerais que vous me promettiez de ne pas faire le fou par curiosité, je la vois cette lumière, dans vos yeux, quoi que ce sont peut-être juste leur teinte qui me donne cette impression, mais vous me semblez un passionné… Je vous promets une chose, Emmerich, c’est que vous en aurez pour votre appétit dans mes classes, on ira dans cette forêt pour voir les animaux en actions, alors pas besoin de faire des bêtises pour les découvrir et vous exposer aux dangers. Je serai là pour assurer votre sécurité lors de votre apprentissage. Ceux qui ne suivent pas mes cours comme vous seront toujours en danger et interdits d’accès à cette forêt, alors vous pouvez vous compter chanceux d’obtenir ce savoir.

Elle conclu cela avec un franc sourire, beaucoup moins timide que la rougeur qui l’avait accablé lorsqu’Emmerich l’avait complimenté sur l’option ravissante qu’elle était.

-Ce qui se cache dans la forêt ici, je vous l’enseignerai en classe, d’ailleurs la plupart des spécimens se retrouvent dans votre manuel et je vous apprendrai à les jauger, mais s’il vous arrivait, au cours de vos périples et de votre emploi futur, de visiter des forêts étrangères, sachez que chacune recèle ses propres secrets et créatures, vous n’y serez pas plus à l’abri. Ce que j’ai vu à Beaux-Bâtons était loin de ce que j’ai appris ici dans ma jeunesse et depuis mon retour comme vétérinaire, il n’y a pas deux forêts pareilles. Si vous êtes intéressés par la voie du Soin aux Créatures Magiques, n’oubliez pas de vous informer avant de partir pour de nouveaux horizons, sur les animaux de la région… D’ailleurs, l’êtes-vous? Intéressés par la voie des animaux? C’est un domaine d’étude et de travail passionnant qui ouvre des tonnes de portes. À dix-sept ans, vous devez bien avoir une petite idée de ce que vous voudrez accomplir en sortant d’ici, non?

Cette fois, elle parlait avec un intérêt vraiment marqué, un visage éclairé par la soif d’aider un élève s’il avait besoin de lumière sur sa route vers un futur grandiose.


_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   Dim 03 Aoû 2014, 23:59

Emmerich écouta la première réponse de sa professeur, restant un peu perplexe, car il venait de lui dire que ce n'était pas suffisant pour lui, que d'entendre seulement cela. "Car c'est interdit.. ou car c'est dangereux" M'eh, ce n'était pas la raison qu'il désirait entendre et de loin même... Il voulait des détails en profondeur sur le sujet et elle n'osait même pas effleurer le pot. Toutefois, lorsqu'elle lui mentionna qu'il y avait des dragons, l'intérêt d'Emmerich s'illumina de mille feux. Il resta un brin silencieux, puisque visiblement, elle n'avait pas terminé.

- Oh, mais je vie ici depuis ma tendre jeunesse, donc j'aspire à savoir quel coin éviter plus qu'un autre, sans quoi il m'arrive d'y aller avec mes parents. Après tout, il faut connaître l'endroit où l'on vit, afin d'être convainquant avec les petits nouveaux qui arrivent de partout ailleurs, que le danger est réel et non juste un conte de fées. Dit-il d'une voix suave et germanique.

Il esquissa un mince sourire, sachant qu'il en serait tout de même plus en classes, mais que cela prendrait toute l'année était moins réjouissante pour lui. Il avait déjà pu avoir des cours dans l'épaisse forêt noire en Allemagne, en compagnie de son ancien professeur et l'endroit était majestueux. Mais à l'endroit où il vivait, les dernières années étaient courte pour réellement avoir le temps de tout visiter, même à vivre à Ste-Charlotte.

- À vrai dire, j'aspire à devenir chevaucheur de dragons, tout comme mon paternel. Ma mère pour sa part aide à préserver ceux-ci et fait l'élevage des rejetons du lot. Donc il arrive à mes parents de ne pas être présent assez souvent, à cause de leur travail. Il fit une petite pause avant de reprendre. Je sais parfaitement que la voie choisi sera périlleuse et difficile, mais cela ne m'empêche point de rester intéresser par les autres créatures. De là, je sais également que je devrai poursuivre en études animalières, mais une fois les études terminés, tout est déjà planifié pour mon avenir. Il ne me reste qu'à faire mes preuves et démontrer que je le mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Khanrell Fioreis
Enseignante de Soins Créatures Magiques
avatar

Âge (du perso) : 21
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 24/04/2014
Messages : 547
# de RP : 60

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   Mer 20 Aoû 2014, 13:21


Apparemment, le fait de prévenir le jeune homme des dangers de la forêt, de l’aviser de la présence de créatures dangereuses, ne suffisait pas à répondre à ses questions. Alors, si «Parce que c’est ainsi» et «Parce que c’est dangereux» ne suffisent pas à refroidir les ardeurs fringantes d’un grand adolescent en recherche de réponses, que dire de plus, puisque c’était la stricte vérité. Il disait qu’il était important qu’il connaisse l’endroit où il vivait, savoir les coins à explorer et ceux à éviter. Khanrell soupira, sachant que maintenant qu’il avait découvert qu’il y avait des dragons, il serait encore plus difficile de le brimer. D’ailleurs, sa curiosité flattait l’égo de l’enseignante en soins aux créatures magiques, qui rêvait qu’on la questionne de la sorte. Mais il fallait quand même qu’elle lui mette des freins! Elle se sentirait bien coupable s’il lui arrivait quelque chose parce qu’elle n’avait pas su le convaincre des dangers de la forêt, et qu’il y aille. Que ce soit lui, ou un autre élève, tout de même, pas simplement parce qu’il était charmeur.

-Et bien je vais vous le dire, quel est le territoire sécuritaire et celui qui est dangereux et à éviter… Le village est protégé, pas la forêt, c’est pourtant simple. Voilà, il y a plus de quater cents ans, lorsque les Français ont peuplé l’Amérique, il y avait des sorciers dans les colonisateurs. Ils ont fondés Sainte-Charlotte-de-Forest, à l’abri des regards des gens normaux. Pour ce faire, ils ont du créer un pacte avec les habitants de la forêt où nous sommes située. Comme ces créatures étaient dangereuses, mais ne désiraient pas être embêtés par des humains, les sorciers ont promis d’éloigner magiquement les colonisateur de cette forêt, pour qu’ils puissent continuer à ignorer le monde de la magie. En échange, les créatures magiques acceptèrent de nous céder un terrain pour construire notre village, au cours des arbres. Donc, tant que les humains, nous y compris, n’envahissons pas leur environnement, il ne nous détruirons pas… Nous… et les Normaux...

Bon, habituellement c’est le genre d’histoire qui fait peur aux jeunes, mais Emmerich n’était pas un petit garçon, il était pratiquement adulte et devait être assez intelligent pour comprendre cette branche historique de leur communauté de sorciers, et en saisir les conséquences. Qu’adviendrait-il du monde de la magie, partout ailleurs dans le monde, si les Normaux étaient dévastés par des dragons en colère? Le secret serait découvert, et ça, ce n’est vraiment pas bon.

-Est-ce que, maintenant, vous êtes satisfait des explications, M. Von Drachen? C’est pour ça, qu’elle est interdite, car si le pacte est brisé, nous aurons à faire à une horde de Créatures Magiques en colère, et nous ne ferons pas le poids, je le garantis.

Certes, une seule effraction ne suffisait pas à détruire un tel pacte, il arrivait souvent que des aventuriers découvrent la forêt interdite, comme Khanrell et Zavier, le vétérinaire, pour leur travail, mais ce n’était qu’à petites doses innocentes, et toujours fait de façon pacifique. Le peuple de la forêt pouvait accepter cela, tant qu’il n’y avait pas d’exagération. C’est pour ça qu’il était strictement interdit d’y aller, car dans ce cas, il y aurait trop de bris de pacte, et ça les détruirait. Ça, Emmerich devait l’ignorer, car il croirait alors avoir «le droit» en de rares occasions, mais tant qu’il n’aurait pas une bonne raison à présenter à leurs ennemis potentiels, il s’attirerait leurs foudres.

-Normalement, vous auriez du apprendre cela en histoire de la magie, mais ce n’était pas possible puisque l’école est toute récente. Cette information n’est pas secrète, elle fera partie des cours donnés aux premières ou aux deuxièmes années en histoire de la magie. Et pour ceux qui ne suivent pas cette classe, il y a un placard en or, accroché dans le Hall, qui relate ce que je vous ai dis, il n’est pas bien visible, j’en glisserai un mot à la Directrice…

Déjà, à mesure qu’elle faisait une «vraie prof’» d’elle-même, elle sentait que les charmes de son irrésistible élèves faisaient moins effet. La maturité lap renait. Si son cœur cherchait toujours l’amour, sa tête lui rappelait qu’elle était sa supérieur, elle était une adulte en responsabilité envers lui, et que même si ce n’était pas qu’un petit garçon, que même s’il était presque un homme, il lui semblait impossible de le voir autrement qu’un élève. Elle était bloquée, parce qu’il avait beau être charmant, Khanrell était beaucoup trop consciente de sa propre position.

*Peut-être… Peut-être s’il n’était pas un élève…*

Il ne lui déplaisait pas, et elle était bien flattée par son attitude doucereuse avec elle, mais quelque chose la bloquait. La situation était trop précaire.

Emmerich apprit à Khanrell que ses deux parents travaillaient dans le domaine des créatures magiques, d’où l’intérêt de l’étudiant envers la forêt interdite et les secrets qui s’y cachent. Il voulait devenir chevaucheur de dragons, ou en bref, éleveur, ce qui n’était pas un mince combat. C’est l’une des voies qui auraient pu intéresser la jeune femme, si elle avait été moins fragile physiquement. Déjà, la médecine vétérinaire lui avait causé bien des douleurs. La mère de l’adolescent rapatriait les bébés dragons abandonnés par leur parents, pour des raisons de santé, comme Shenyann. Cette information fit sourire l’enseignante, mais elle ne put expliquer au jeune homme pourquoi, l’existence de son dragonneau adoptif devait pour l’instant rester sous silence. Elle lui envoya quand même une mince information.

- Vous ne le savez pas encore, mais de toute façon, vous finirez par l’entendre des cinquièmes années, alors je peux bien le dire. Lors de la dernière session, l’année prochaine, j’emmène votre classe dans la forêt. L’entente est déjà faite, le pacte fonctionnera toujours. C’est arrangé avec les dragons. Nous découvrirons leur habitat, puis nous recueillerons, comme le fait votre mère, les dragonneau rejetés, le cas échéant. C’est plutôt courant, en faite, alors nous pourrons pratiquer sur un jeune spécimen avant d’aller à la rencontre des adultes matures. Un bon moyen de vous préparer à votre métier futur, non? C’est une belle ambition, d’ailleurs, j’apprécie de savoir que mes jeunes savent où ils vont, et je suis ravie de pouvoir participer au développement de l’apprentissage de votre futur métier. Vous pourrez même l’exercer ici, à Sainte-Charlotte, si vous vous y plaisez.

Khanrell lui souria, heureuse de pouvoir être utile à quelqu’un, d’avoir au moins une cible d’intérêt réel dans sa classe de quatrième année. Elle espérait seulement qu’il serait aussi emballé par les autres créatures qu’elle lui enseignerait d’ici là.

-Mais cette année, on ne parlera pas encore de Dragons, vous n’êtes pas rendus là. Nous avons toutes sortes d’autres merveilles à découvrir avant. D’ailleurs, peut-être que vous allez changer d’idée en route? Les Hippogriffes et les licornes sont tout aussi fantastiques, et se chevauchent, se dressent, avec un poil de danger de moins. blagua-t-elle en lui faisant un clin d’œil. Est-ce que ce sera tout, M. Von Drachen? Vous avez d’autres questions liées à mes réponses? D’ailleurs, vous n’avez pas un cours, là?

_________________
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite surprise d'un élève [PV Khanrell]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une visite surprise qui porte bien son nom... [Ewan]
» Visite surprise [PV les locataires de la chambre]
» Visite surprise (Pv Bruno)
» Visite surprise | Lilianna et Trystan
» Une petite visite surprise. [Seth et Emeraude]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: RPs de l'an 1-
Sauter vers: