École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hanaë - Ne jamais se fier à l'apparence.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hanaë - Ne jamais se fier à l'apparence.    Mer 18 Juin 2014, 12:21












NOM
ÂGE
SEXE
FONCTION

Hanaë Kelly Collins
14 ans
Féminin
Élève deuxième année


PHYSIQUE

Je suis un vrai petit ange… Ou presque. La plus grosse chose qu’on remarque ce sont mes cheveux. Cette belle chevelure rousse. Même si ce n’est plus réellement roux, mais plutôt rouge. Légèrement bouclé dans le bas… Ils ont une bonne longueur allant jusqu’au milieu du dos. Mes cheveux est la chose que j’aime le plus. Personne n’a le droit de les toucher sans ma permission. Sauf que le roux donne aussi de jolies tâches de rousseurs sur les joues et le nez. Ma peau est assez blanche. Elle vire rouge toute suite au soleil.

Ensuite, vient les yeux. Les jolis yeux bleus. Aussi clair que l’océan. Quand il fait soleil, on peut voir un peu de jaune dedans. Comme si mes yeux absorbaient le soleil. Mais la nuit, ils redeviennent bleu clair. Je ne suis pas des plus grandes et je ne crois pas le devenir avec le temps. Bien au contraire. Je crois que je ferai partie des femmes plus petites que la normale. Oh, ce n’est pas si grave après tout. Je ne suis pas si triste. Ça peut avoir beaucoup d’avantage. Rapidité ou même pour se cacher. On verra avec le temps ce que ça donnera.

Si on parle du restant de ma petite personne, on peut remarquer que mes gestes sont généralement fluides. Sauf quand j’ai appris à marcher. Là, par contre, ce n’était pas toujours très joli à voir. Ce qui est marquant et fort différent des autres enfants de mon âge, ce sont les expressions faciales. Rare sont les fois où on m’a vu sourire. Ou encore pleurer. C’est à croire que je n’ai pas de sentiments. Sauf que ce n’est pas le cas. Simplement que je ne sais pas comment les exprimer. Vous allez voir un peu plus loin la raison de tout cela. Ainsi donc, mon visage est neutre. Quand je fais un sourire, c’est que je suis très heureuse. Ou si une larme coule, le contraire, je vis un moment des plus tristes de ma vie. Comment alors savoir ce que je vis comme émotions? Mes yeux parlent beaucoup. Vous savez les beaux yeux bleu clairs. Plus ils sont clairs et plus je suis heureuse, plus ils sont foncé et plus je suis triste ou en colère. C’est avec cela qu’on peut savoir un peu où on s’en va.

Au niveau des vêtements, j’adore les robes. J’ai l’impression qu’on peut bouger convenablement dedans. Même si beaucoup de personne pensent le contraire. Je mets des petites shorts en dessous et je peux faire tous les mouvements que je veux. Les couleurs sont assez pâles. Sinon, je semble malade avec ma peau blanche. Des souliers, ils doivent être petits sinon, je n’aime pas en porter.
!



MENTALITÉ

Pour que vous compreniez tous mon caractère, on va commencer par parler du trouble de personnalité qui se développera assez tôt chez moi. Le trouble de personnalité Schizotypique. Je vous mets une belle définition : Trouble caractérisé par des bizarreries du comportement, du discours et de la pensée, sans perturbations dominantes ni typiques d'un état schizophrénique. ATTENTION. Je ne suis pas Schizophrène. Il a des différences. Un trouble de personnalité ne se guérit pas. C’est une personnalité Habituellement, on donne des médicaments pour aider à diminuer les symptômes, hors dans ce contexte, elle ne voudra pas en prendre! Ce qui est fort amusant (Ou pas).  Voyons voir maintenant ce qui caractérise ce trouble à mon niveau. Car toutes personnes est différente même dans la même ‘’maladie’’.

Ce qu’on va vite remarquer durant l’enfance, mais qu’on pensera que c’est simplement des choses sans trop d’importance que tous les enfants pensent, c’est mon imagination débordante. Je pars facilement dans des délires les plus amusants les uns que les autres. Un chat qui parle ou même une roche qui prend la forme d’une personne. Ce genre de truc qu’on pense que l’enfant ne fait que s’amuser innocemment dans ces rêveries. Au final, c’est des choses très sérieuses dans ma tête et qui malheureusement restera. Et qui grandira. L’ampleur des choses seront de plus en plus grande. C’est toujours toute seule que je joue. Les interactions interpersonnelles sont quelques choses que je n’aime pas. Être entourer de gens me perturbe. Je deviens nerveuse et je ne sais plus comment réagir alors je réagie mal. Enfant, je vais me mettre à bouger dans tous les sens jusqu’à ce que je retrouve le calme d’une chambre ou que je sois seule. Avoir une ou deux personnes près de moi est environ le maximum que je suis capable d’endurer. Des amis, je ne connais pas trop ce mot. Si j’en ai, c’est que vous êtes très importants pour moi et ne penser même pas à me trahir.

Parlant de cela. Je ne suis pas paranoïaque. C’est juste que, je suis très méfiante. Je ne fais pas confiance à personne. Oh, enfant, ça ne paraitra même pas. Mais en grandissant par contre, je vais me poser de plus en plus de question sur qui est qui et pourquoi on veut être mon ami et à quel point je dois écouter tel ou tel personne. La méfiance sera des plus présentes dans ma vie. Si je vous accuse de vouloir me tuer alors que c’est loin d’être le cas, ne soyez pas offusquer. Je ne peux simplement pas contrôler mes pensées… Passons maintenant au niveau des expressions. Voyez-vous, ceux-ci sont plus ou moins présent chez moi. Oh, je sais que quand j’ai de la peine et quand je suis heureuse. C’est mon visage et mon corps qui ne le savent simplement pas… Mon visage reste pratiquement toujours neutre. Mes yeux par contre sont capables de vous le dire. (Comme décrit dans le physique) Comme dit plutôt quand on voit un sourire, c’est soit que je suis très, très heureuse ou soit que je m’amuse légèrement trop et c’est le temps de m’arrêter. Une larme coule sur ma joue? Je me demande bien ce que vous avez fait pour me rendre dans cet état. Faite attention à vous. La vengeance est une chose que je maitrise très bien. Je ne comprends pas qu’on doit pardonner. Dans ma tête, quand une personne fait quelque chose, c’est qu’elle le pense et quand on le pense, on ne peut revenir en arrière.

Dans les cours, je suis attentive. Du moins, j’ai l’aire totalement attentive. Je peux prendre tout au sérieux. Les doubles sens, je ne les capte pas autant que les autres. Il faut m’apprendre ceux-ci. En fait, il faut m’apprendre bien des choses. Les émotions surtout. Je ne les contrôles pas et donc je peux devenir excessive. Le sens d’une idée ou d’une décision. Je dois le comprendre si vous voulez que je le fasse. Je ne sais pas qui deviendra réellement mes amis et qui décidera de trahir ma confiance. Je souhaite tout de même bonne chance à ceux qui voudront s’approcher de l’adolescente que je suis.







FORCES/FAIBLESSES


Lorsque j'arrive à me concentrer sur mes cours, j'excelle spécialement dans la métamorphose ainsi que les potions. L'histoire de la magie est ma faiblesse car je n'arrive pas toujours à comprendre le résonnement des anciens et encore moins le pourquoi des choses. Les soins aux créatures magiques sont intéressants... En fait, c'est la créature en elle-même que je trouve intéressant plus que les soins qu'on y apporte... Les sortilèges j'aime beaucoup. Par contre, je manque souvent de concentration et pense trop au pourquoi de la chose pour arriver à faire réellement ce qu'on me demande. Pourtant, je n'ai point de misère dans la métamorphose.... Des fois, on ne comprend pas trop ce qui nous arrive.

Les cours choisis:
- Défense contre les forces du Mal
- Histoire de la Magie
- Métamorphose
- Potions
- Sortilèges et Enchantements
- Soins aux créatures magiques
- Manipulation des 5 éléments naturels




BIOGRAPHIE


Mon histoire n’est pas très intéressante. Il n’a pas grand-chose à raconter car je ne fais rien d’extraordinaire. Du moins, pour moi, ce n’en vaut pratiquement même pas la peine d’en parler. Pour les autres, il parait que c’est tout le contraire. Faisons un bref arrêt sur ma famille. Ma mère pour commencer. Celle qui m’a donné naissance est une sorcière. Sa famille au complet est des sorciers. Elle a donc vécue entourer de magie et tout ce qui va avec. Elle a fait ses études à Poudlard. À sa sortie, elle tomba amoureuse d’un moldu. Bon, on s’entend pour dire que sa famille n’était pas des plus heureuses d’entendre cela. Sa mère fit tout pour l’empêcher de l’épouser et de fonder la petite famille qu’elle voulait. Ce qui ne fonctionna pas réellement. Mon père est donc un moldu. Il fut étonné d’apprendre l’existence de la magie. Ma mère ne lui cacha pas sa vraie nature. Ne voulant pas qu’il la quitte une fois toute établie et la nouvelle annoncée.

Je suis née au Québec. J’ai grandie joyeusement là-bas. Toute petite, mon caractère me différenciait des autres enfants de mon âge. Toujours seule, toujours bizarre aux yeux des autres. Je n’étais pas une enfant difficile, mais pourtant, aux de mes parents c’était le cas. On arrivait pas comprendre mes besoins et m’amener dans d’autres familles comme étant sensé le faire les familles normales, ce n’était pas évident. Je ne jouais pas avec les autres enfants et quand ceux-ci étaient trop après moi, c’était une crise noire. Les seules que je faisais. Mon père n’était plus capable de cela et mettait de plus en plus la faute sur le fait que ma mère était une sorcière. C’était pour cela que j’étais bizarre. Mes grands-parents avaient bien eu raison d’essayer de les séparer. C’était ce qu’il pensait. Il ne voulait pas d’enfant bizarre. Il voulait d’une enfant qui souriait et se baladait joyeusement dans la cours. Comme le font les autres enfants.

Quand je rentrai à l’école normal pour apprendre à lire et écrire, se fut la goutte qui fit déborder le vase. La directrice passait son temps à appeler à la maison disant que je ne faisais pas ce qu’on me demandait en classe et quand c’était le temps d’être en équipe je me mettais à faire des crises. Mon père quitta ma mère et me laissa avec elle. Des enfants comme moi, il n’en voulait pas. Surtout que dans sa tête, je risquais fortement d’être une sorcière et ça mettait encore plus de bizarroïde dans mon comportement. Ma mère m’éleva donc seule. Elle reprit un peu plus contact avec sa famille. Je pus enfin connaitre mes grands-parents et le restant de la famille. La magie devient aussi quelque chose qui me fascinait. C’était les moments où je souriais légèrement. Mes yeux devenaient bleue clair. Enfin, j’étais heureuse. Mais ma mère savait que quelque chose clochait quand même chez moi. Ce fut l’année avant que je rentre à Poudlard que je fus diagnostiquée. Trouble de personnalité Schizotypique. On tenta de me médicamenter du mieux qu’il le pouvait. Sauf que je ne voulais pas les prendre.

Lorsque je rentrai à Poudlard, j’arrêtai toute médication et le caractère revient. Méfiante envers mes consœurs ou les discussions seuls reviennent. Mes expressions faciales se faisaient rares. Après ma première année, ma mère avait entendu comme quoi une école de magie ouvrait ses portes au Québec. Toute suite, je fus inscrite. Je serais plus proche de ma famille et ils pourraient garder un œil sur moi. Je n’étais pas contre. De toute façon, je n’avais pas d’amis réellement et là-bas tout le monde était contre moi. Enfin, c’était ce que je pensais. Autant recommencer dans une autre école. Restait à savoir si tout allait bien se passer.


Liens et relations

Je n'ai pas de liens en tant que tel. Sauf mes parents qui sont PNJ.














NOM
AGE
AUTRE PERSO
DÉCOUVERTE

Gabie
21 ans
/
Par Ashanta



Bonjour Invité !

Par où commencer? J'habite depuis toujours sur la Rive-Sud et d'ici deux semaines je déménage en Estrie à Sherbrooke avec mon copain. Je fais du rp depuis maintenant dix ans. Je suis modérateur sur un forum depuis peu, mais je suis sur le forum depuis sept ans. J'adore faire du rp, j'en ai besoin dans ma vie. C'est ma façon de faire sortir tout ce qui se passe dans ma tête.
Je travail comme préposée aux bénéficiaires et j'étudie comme infirmière-auxiliaire. Je travail beaucoup (Du moins présentement, mais c'est ma dernière semaine de travail avant mon déménagement et ensuite je n'ai toujours pas trouvé d'autre travail Rolling Eyes ) mais je trouve le temps pour rp un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hanaë - Ne jamais se fier à l'apparence.    Jeu 19 Juin 2014, 13:55

Je crois qu'elle est terminée!
Voilouuu =D
Revenir en haut Aller en bas
Ashanta Fioreis
Élève
avatar

Âge (du perso) : 15
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 29/04/2014
Messages : 93
# de RP : 11

Caractéristiques du Compte
Compte:
Référence:
Statut:

MessageSujet: Re: Hanaë - Ne jamais se fier à l'apparence.    Jeu 19 Juin 2014, 15:44

présentation approuvée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hanaë - Ne jamais se fier à l'apparence.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Hanaë - Ne jamais se fier à l'apparence.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: Présentation-
Sauter vers: