École de Magie du Ruisseau - Forum JDR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée et apeurée

Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 14 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 03/06/2014
Messages : 62
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Arrivée et apeurée    Mar 03 Juin 2014, 21:23

Natacha arriva au dortoir essoufflée et fatiguée , Elle avait couru comme une folle a travers l'école , d'ailleurs elle se demandait si elle était pas rentrer dans une jeune fille dans les escaliers . Peut importe , elle chercha des yeux c'est valise. Il fallait qu'elle se calme . Elle pris c'est valise et ce dirigea vers le lit le plus éloigner . Elle préférai cella , personne pour la déranger quand elle aura le nez dans ses bouquins le soir . Arrivai devant celui ci elle envoya valser ses valises sans ménagement , vida ces poches ou elle trouvas une bourse remplis d'argent .Elle se rappela que sa mère lui avait donner en lui disant que si elle se sentais seule elle pourrai s'acheter un animal . Foutaise . Elle jeta la bourse sur ces valises et se jeta sur son lit . Ne prenant même pas la peine de se déchausser .

Se calmer , se calmer il fallait qu'elle se calme . Elle ne comprenait pas ca réactions . Elle qui d'habitude passer outre les sentiments la voila compresser et triste . Non , il ne fallait pas . Elle pris son cousin et le sera fort tout en essayant de se calmer .

"ce n'est rien , juste une passade , calme toi toi ira bien ma fille , tu es plus forte que ca " ceux dit'elle a voix haute .
C'est pensée se dirigée vers lui . Il ne fallait pas penser a lui , non , c'était trop dur .
Il était du passer lui aussi . Un ancien camarade . Juste ca un ancien camarade .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Mer 04 Juin 2014, 18:16

Elisabeth Charron était arrivée très tôt à Sainte-Charlotte-de-Forest, afin d’explorer ce nouveau village qui serait le sien pour les prochains mois. Enfin, jusqu’aux vacances, où elle retournerait chez ses parents, à Gatineau. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean ne lui était pas étranger, elle y était déjà venue par un bel été, avec ses parents, mais elle n’avait pas vu sa facette cachée, puisqu’elle ignorait à cette époque qu’elle était une sorcière. Elle ignorait que le monde de la magie existait, point final!

Elle prit plaisir à découvrir les merveilles que lui réservait sa nouvelle vie, en s’extasiant devant une boutique de balais volants (ce n’était donc pas un mythe, les sorciers volants sur des objets ménagés?!) et le magasin d’ingrédients magiques, remplis de trucs fascinants ou encore dégoûtant.

Enfin, Elisabeth se rendit à la cérémonie de bienvenue, où la Directrice fit un discours pour annoncer l’ouverture officielle de l’école du Ruisseau. Avant cela, Cheveux-de-feu ne savait même pas que l’école était nouvelle, elle l’apprit en cet instant, puisqu’elle ne connaissait rien du monde de la magie, elle ignorait pas mal de choses essentielles. Lorsque Madame Tremblay déclara que tous pouvaient maintenant manger et commencer à faire connaissance les uns avec les autres, la rouquine se servit aussitôt, ne s’attendant pas particulièrement à ce que quelqu’un lui adresse la parole, habituée qu’elle était à se faire ignorer. Elle jeta tout de même un regard autour d’elle, pour mémoriser les visages qui seraient bientôt dans sa classe. Après tout, peut-être trouverait-elle un autre rejet comme elle avec qui elle pourrait socialiser…

Et elle le vit…

Dans la foule du départ, elle n’avait pas remarqué William, mais maintenant que tous se levaient et changeaient de place, il était dans son angle de vue. Que faisait cet imbécile à l’école de magie! Il ne pouvait quand même pas… Enfin… Ce devait être une mauvaise farce qu’on lui faisait! Paniquée, et espérant vraiment qu’il ne l’ait pas vue, elle ramassa quelques muffins et sortit en vitesse de la salle à manger.

Puis, elle réalisa que ça ne servait à rien de se cacher, alors qu’elle grimpait lentement les escaliers menant aux dortoirs, où elle avait l’intention de terminer son souper. De toute façon, ils seraient dans la même classe, alors elle ne pourrait pas l’éviter bien longtemps…

Sapristi! Les sorciers étaient sensés être  une minorité dans la population humaine, et pourtant, il fallait que cette fichue minorité comprenne son pire ennemi de l’école primaire! Le destin jouait à la faire souffrir, c’était absurde!.

Elle se fit alors bousculée par une adolescente qui se pressait à grimper les escaliers. Que fuyait-elle, celle-là? Avait-elle, elle aussi, rencontré un visage méprisable ? Heuresement, Elisabeth n’avait pas échappé l’un de ses précieux muffins lorsqu’elle se fit accrocher, si bien qu’elle continua tout tranquilement son assenssion, jusqu’aux dortoirs qu’on lui avait indiqués plus tôt dans la journée. Ses bagages y étaient déjà, empilés avec ceux des autres élèves qui faisaient pensionnat à Du Ruisseau, mais elle n’avait pas encore choisis son lit. C’est à ce moment qu’elle vit la jeune fille qui l’avait bousculée un peu plus tôt. Elle devait être en deuxième ou en troisième année, Tâche-de-rouille n’en était pas sure, mais elle était certainement plus vieille qu’elle. Elle s’était assise sur un lit, en serrant un coussin contre sa poitrine, semblant un peu paniquée, ou perdue. Elle pensa même l'entendre parler toute seule.

Une autre rouquine, comme Elisabeth, sauf que celle-ci était franchement plus jolie, elle n’avait pas un horrible appareil dentaire dans sa bouche trop grande, surmonté d’un nez si minuscule qu’il paressait absent. Et sa chevelure n’était pas frisotée et négligée comme celle de la gamine aux taches de rousseurs. Décidément, c’était une plutôt jolie fille, probablement pas du genre à se tenir avec une grassouillette comme la petite née-moldue. Mais celle-ci s’essaya quand même à lui parler, puisqu’elle était habituellement douée pour réconforter et calmer les gens, et puis au pire, elle se ferait revirer de bord et mangerait ses muffins dans son coins…

-Salut… Je m’appelle Elisabeth, je suis une première année… Est-ce que… Ça va ? TU n’as pas l’air dans ton assiette… Oh, parlant d’assiette, j’ai ramassé des muffins, tu en veux quelques uns? À bien y penser, je crois que j’en ai trop pris, mais j’étais pressée de sortir de cette salle, j’ai remarqué un visage plutôt désagréable… Enfin, je ne veux pas t’embêter avec  mes trucs, tu as plutôt l’air à avoir t’es propres soucis. Tu veux m’en parler? J’ai une bonne écoute, promis, je juge pas les gens et puis je suis gentille et parfois, tu pourrais être étonnée comme je peux trouver des solutions aux soucis des gens malgré mon jeune âge… Enfin, essaie toujours, tu verras bien! dit-elle avec une voix joyeuse et sans tracas en lui tendant un muffin aux carottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 14 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 03/06/2014
Messages : 62
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Mer 04 Juin 2014, 18:53

Natacha fût surprise; elle n'avait pas entendu la jeune fille rentrer . Que fut elle pas son étonnement d'entendre cette voix joyeuse s'adressai a elle . Elle était tellement dans ses pensées à essayer d'oublier la dispute qu'elle avait eu avant de quitter la France , qu'elle n'avait rien entendu .
Elle releva la tête , et fût étonner de la jeunesse de la jeune fille qui lui parler . Elle était rousse tout comme elle , avec des tâches de rousseur . Elle était aussi un peu enrober ,rien de bien choquant .Elle avait connu bien pire dans son ancienne école .[/b]
Elle releva la tête et poussa c'est cheveux d'un geste doux tout en souriant . Elle repositionna c'est cheveux rebelle derrière son oreille et tendit la main vers le muffin qu'elle lui tendait .
"Merci , c'est gentil . Je suis parti tellement vite de la salle que je n'ai même pas manger . Mon étourderie mènera à ma perte un jour . "
Natacha regarda le muffin et croqua dedans . Elle avait faim .
"Ils sont excellent , ils sont a quoi? "
elle prena une autre boucher et regarda la jeune fille.

" Ne t’inquiète pas , j'ai juste le mal du pays . C'est pas si évident de changer de vie comme çà , je pensai pas sa me toucherai autant .Mais rien de grave tout va bien . Qu entend tu par j'ai vu un visage désagréable ? Aurais-tu déjà était scolariser ? Je pensai que tu étais en première année . Si tu veux en parlé n'hésite pas . Je n'ai aucun soucis moi , juste la fatigue du voyage et je n'aime pas trop les salles pleines de monde ."

Natacha pensait réellement que cette jeune fille devait entamer sa première année , ou alors une personne qu'elle a connu avant . Elle décida de poser c'est question plus tard et voir si elle comptait lui répondre déjà .

" Comment t'appelle tu ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiolla Saul
Élève
avatar

Âge (du perso) : 12 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 02/06/2014
Messages : 33
# de RP : 12

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Endormi

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Mer 04 Juin 2014, 20:22

J’ai suivi tous les élèves jusqu’à l’endroit où se allait se dérouler la cérémonie d’ouverture et j’ai sagement rejoint ceux de première années, et écouté la discourt de la directrice de l’école. Encore cette histoire d’école magie. Quoique cela pouvait vraiment expliquer la nature de tous ce qu’on nous a fait acheter, mais malgré ça, je ne savais toujours pas si je devais vraiment y croire, une partie de moi doutais encore. Et ces matières qu’enseignaient les enseignants…

Puis, quand la directrice a fini son discours, différent mets sont apparu sur les tables, me faisant sursauter. Mes yeux étaient grand ouverts sur la nourriture, et malgré que les autres élèves aient commencé à savourer ces mets, moi, je m’en suis abstenu. Ce n’était pas normal que la nourriture soit apparu de nulle part, et j’avais l’impression que si ça continuait comme ça, que je n’arriverais jamais à me faire à cette nouvelle vie, malgré tout ce que m’avait raconté mon père adoptif. J’avais l’impression de ne pas être à ma place.

Je me suis donc levé et je suis partie. Je n’ai pas osé parler à qui que ce soit. Je voulais me retrouver seule. Je me suis alors rappeler que je devais rester à l’école pour l’année scolaire, je devais donc y dormir. Désespéré de ma situation, j’ai marché lentement dans les couloirs de l’école. Pourquoi fallait-il que je sois une sorcière. Certes, j’avais souvent rêvé que j’avais des pouvoirs, mais maintenant que c’était le cas, j’avais peur.

J’entrai dans les dortoirs, persuadée que j’allais être seule, mais deux filles s’y trouvaient déjà. Est-ce qu’elles aussi ignoraient être sorcière avant de recevoir leur lettre? Ou j’étais la seule et on s’était juste trompé sur mon cas. J’ai remarqué mes valises et me suis dirigé vers un livre, le plus près de la porte, loin des deux filles. Je m’y suis installé, mais mon regard n’avait pas cessé de les observer. Puis, j’ai remarqué les muffins, et je me suis souvenu que je n’avais rien mangé. Mais c’était surement des muffins magiques, alors je ne sais pas.

Je me suis rapproché des filles. Je ne savais pas vraiment comment m’incruster dans leur conversation. Je ne voulais pas les déranger, mais je ne voulais pas resté seule.

-Bon… Bonjour, je m’appelle Kiolla… Je…

Finalement, j’ai pensé que j’aurais aimé me trouver ailleurs, j’aurais dû rester seule dans mon lit, et les laissées venir me parler… Je ne sais même pas si elles veulent me parler.

-Vous aussi vous êtes de première année? Est-ce que vous étiez au courant, avant d’avoir votre lettre pour le monde de sorcier?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 14 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 03/06/2014
Messages : 62
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Ven 06 Juin 2014, 18:55

Natacha regarda la nouvelle venu . La jeune fille au cheveux de feu n' avait pas eu le temps de répondre . Rien de bien grave ci celle ci était trop timide , elle pourrait lui répondre plus tard en privé .

La jeune fille qui venait d'arriver avait des cheveux d'une teinte rouge et d'étrange yeux bleu . Elle avait l'air adorable. Elle dégageait comme un sentiment d'angoisse . A c'est parole , elle comprit mieux l'état physique de la jeune fille . Cella lui rappela sont arriver a Beau Bâton . Elle aussi avait était perturber de savoir qui elle était .

Natacha Fît un grand sourire qu'elle espérer rassurant à Kiolla .
" Bonjour , moi c'est Natacha . Je suis en deuxième année , enfin je recommence une deuxième .année . Non je n'était pas au courant avant de recevoir ma lettre . Je présume que toi non plus ? . "
Elle regarda le lit en fasse d 'elle est joigna le geste a la parole .
" Assis toi si tu le souhaite . On pourra un peu discuter et si tu veux des renseignement n'hésite pas "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Lun 09 Juin 2014, 20:25

Hey hey pas trop vite XD

L’autre belle rousse lui sourit et la remercia lorsqu’Elisabeth lui tendit le muffin, qu’elle prit d’ailleurs, précisant qu’elle avait tellement quitté rapidement la salle à manger qu’elle n’avait pas eu le temps de se remplir l’estomac. La rejet s’étonna de la gentillesse de cette «plus vieille», qui ne semblait pas embêtée d’être abordée par une jeune fille qui ne faisait pas particulièrement l’effort de se tenir à la tendance.

-Tu fuyais quelqu’un toi aussi? Je me suis cachée ici parce que j’ai vu une salle peste de mon ancienne école à qui je n’ai vraiment pas envie de croiser, et que j’aurais préféré ne jamais revoir de ma vie…

L’adolescente adorait les muffins que la gamine lui avait emmené, et lui demanda la saveur, qui avait semblé au premier abord être au carottes, mais maintenant qu’elle les goûtait à son tour, Elisabeth eut la surprise de ne pas manger un gâteau au carotte traditionnel, il goûtait plutôt la citrouille, mais avec un assaisonnement spécial qu’elle n’avait jamais vu.

-Heu… J’ai pigé sans demander, on dirait de la citrouille… C’est bizarre ce monde, ya rien comme d’où je viens, et pourtant, je suis encore dans le même pays… marmonna-t-elle en dévisageant sa pâtisserie.

L’étrangère la rassura alors, qu’elle avait juste un peu le mal du pays. Alors comme ça, elle ne venait pas du Québec, probablement même pas du Canada. Face-de-rouille aurait pu le deviner juste en écoutant son accent, mais à vrai dire, il y a tellement d’accents différents juste à l’intérieur de la province francophone du Canada qu’il y avait raisons de confondre.

- Je suis une première année! affirma-t-elle en réponse à ce que venait de lui demander l’autre rouquine. Je parle d’un imbécile qui allait à la même école primaire que moi. J’étais tellement contente d’être séparée de lui, il devait allez à l’école privée, alors que j’allais dans une polyvalente publique, mais revirement de situation… Il semble que je sois une sorcière, et lui aussi…

Entra alors une autre jeune fille dans le dortoir, au même moment où l’adolescente lui demanda son nom, qu’Elisabeth venait pourtant juste de lui dire. M’enfin, quand elle était arrivée, elle semblait perdue dans ses pensées, elle n’avait peut-être donc pas tout entendu ce que la gamine lui avait raconté.

-Je m’appelle Elisabeth Charron dit-elle assez haut pour être entendue de la nouvelle venue, qui alla toutefois s’asseoir tout à l’autre bout de la grande pièce. Et toi?

Alors qu’elle demandait son nom à l’adolescente, elle vit du coin de l’œil l’autre fillette, qui ne devait pas être plus âgée qu’elle, venir vers eux. C’est là qu’elle réalisa qu’elle avait les cheveux rouges, s’agençant bien à leur drôle de duo. Pourtant, d’où elle venait, les cheveux d’une telle couleur n’étaient pas légion, c’était plutôt ringard même… Comme se faisait-il qu’il y en avait autant ici? Enfin elle s’introduisit timidement, en ayant l’air de chercher ses mots, et se présenta en s’appelant Kiolla. Quel nom spécial, comme on n’en trouvait pas à Gatineau, certes, mais qui était tellement minions et original. Gênée, elle demanda si elles étaient aussi des premières années (ce qui confirma les doutes d’Elisabeth) et si elles étaient au courant de «la chose» avant de recevoir leur lettre. En effet, Cheveux-de-Feu ignorait tout de ses pouvoirs magiques, car ses parents n’étaient nullement des sorciers.

C’est Natacha qui répondit la première à la question de Kiolla, tout en répondant en même temps à celle que venait de lui poser Elisabeth avant que la première année aux yeux d’océan ne les rejoigne. Lorsque la deuxième année proposa à la nouvelle de s’asseoir, Face-de-rouille joignit un geste à ses paroles en lui tendant, à elle aussi, un muffin-mystère dont elle ne savait pas trop la saveur.

- Tu dois avoir faim. Moi aussi je viens du monde des non-sorciers, j’ignorais tout de ce monde avant… Mais en faite, ça me fait penser, c’est peut-être le cas de tout le monde non? Y-a-t’il des gens qui savent ? Parce que vous êtes les deux premières à qui je parle, et les deux vous venez du même monde «ordinaire» que moi. Au faite, Natacha, qu’entend-tu par refaire ta deuxième année? C’est si difficile que ça? Ça m’inquiète, mais si tu n’as pas envie de parler de ça, je comprendrai, d’ailleurs, j’aimerais bien t’entendre nous parler du monde de la magie, puisque tu n’y aie pas nouvelle, qu’on sache un peu sur quoi on est tombée. Ça te va, Kiolla?

Elle regarda alors la troisième membre de leur étrange groupe, en se demandant combien de cours elles auraient en commun cette année. Curieuse par nature, Elisabeth avait choisi beaucoup plus de cours que ne l’exigeait l’école, si bien qu’elle n’aurait pas du tout de temps pour les loisirs, mais elle n’avait pas pensé à cela en s’inscrivant à l’école de magie puisqu'elle ne s’attendait pas à réussir à avoir des amies… Parce qu’elle n’en avait jamais eu… C’est pour ça qu’elle s’étonnait d’avoir autant de facilité à dialoguer avec deux parfaites étrangères, qui ne la repoussait pas à cause de ses bourrelets, son appareil dentaire et ses cheveux frisotés et décoiffés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiolla Saul
Élève
avatar

Âge (du perso) : 12 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 02/06/2014
Messages : 33
# de RP : 12

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Endormi

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Lun 16 Juin 2014, 19:22

Celle qui s’appelait Natacha était en deuxième année. Et d’après ce qu’elle disait, cela faisait deux fois. Elle n’avait donc pas réussit la première fois? En entendant cela, j’ai eu un peu peur. Les cours semblaient être vraiment dures. Mais peut être que ce serait plus facile dans cette école qui venait d’ouvrir. J’essayais de me convaincre que j’allais réussir, mais c’était difficile. J’allais devoir beaucoup étudier. L’autre se prénommait Élisabeth. Elle était un peu grassouillette et avait un appareille dentaire, mais je me fiche des apparences. Elles sont toujours trompeuses.

-Non je n’étais pas au courant, avais-je dis en jouant avec mes doigts. J’ai découvert en recevant ma lettre. J’ai appris en même temps que mon père adoptif était un sorcier. Je ne crois pas que ma famille à moi l’ait été, ma sœur non plus d’ailleurs.

J’acceptai de m’asseoir. Je n’allai pas rester debout tout le long quand même. Évidemment, j’avais une tonne de question qui me trottait dans la tête. Mon père adoptif m’avait parler un peu de ce monde nouveau pour moi, mais il n’avait pas répondu ;a tout, insinuant que j’allais le découvrir par moi-même. Élisabeth tendit un muffin « magique ». Je le fixai un moment. Était-ce vraiment sûr de le manger? Il va peut-être nous faire poussez des verrues sur les ongles d’orteil, ou je ne sais quoi?

-Peut-être que c’est le cas… Peut-être que personne ne sais avant de recevoir la lettre. Natacha, tu peux nous en dire plus? Mais avant, dites, vous-être sûr que c’est mangeable ces trucs? Je sais que ça l’air d’un muffin, tout ce qu’il y a de plus normal, mais il est quand même apparut par magie, tantôt! Vous êtes sûre que c’est sans danger. C’est quand même un muffin magique! Il va peut-être tous nous rendre chauve ou alors nous changer en grenouille!

Bon, peut-être que je paranoïdes un peu, mais c’est que dans les films que j’écoutais, c’était presque toujours ce qui arrivait quand les sorcières faisait à manger. Puis, Eli suggéra que Nat par du monde magique, ce dont je n’étais pas contre. Je ne savais presque rien alors je voulais savoir.

-Je suis d’accord! Je veux tout savoir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 14 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 03/06/2014
Messages : 62
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Lun 16 Juin 2014, 19:58

Natacha ne pu s’empêche de laisser échapper un éclat de rire . Les deux jeunes filles étaient quand même sacrément drôle . Surtout la petite Kiolla sa lui rappelait ça rentrer à elle . Elle aussi ce posait des tas de question quand elle était arriver à Beaux-Bâton . Elle était peut être pas la meilleure personne pour les rassurer sachant qu' elle devait repiquer sa deuxième année .

"Veuillez m excusez je ne me moque pas , c'est juste que votre étonnement et vos questions sont tellement inattendu . J'étais un peu comme vous en première année . Pour répondre à vos question , non on est pas tous non- sorcier , il y a des gens comme vous soit des sang-mêlée qui veut dire qu'on est né d'un parent magique et un humain . Il y a les enfants non magiques qui sont nées de parent humain mais sont des sorcier comme vous , et les pur-sang qui sont nées de parents Sorcier .
Je suis une fille de sang pur . Mais mes parent mon cachaient cella pendant toute ma vie ; Mon père voulait m'élevait comme une simple humaine . Ma mère m' a inscrite a l'école dans son dos . Pour répondre à ta question Elisabeth je n'ai pas redoublé , j 'ai volontairement demander a refaire ma deuxième année , mes parents on divorçait l'année dernière et du coup j'ai pris du retard dans certaine matière ."

Natacha rigola en repensant à la question de Kiolla et rigola tout en lui disant .
" Ne t'inquiète pas ses tout a fait mangeable . Cella apparaît par magie mais c'est cuit par une cuisinière . Ils sont très bon d'ailleurs . Va si hésite pas mange ."
Natacha fini ses mot par un Grand sourire . Elle se mit un peu plus à l'aise sur le lit en croisant une jambe sous l'autre .
" Je veux bien vous aidez , dites moi se que vous voulez savoir en priorité ."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Mer 18 Juin 2014, 20:58

Les deux autres demoiselles avec qui Elisabeth Charron était entrain de discuter était plutôt jolies, sans graves défauts pour les rendre ridicules, sauf peut-être leur insécurité face à cette nouvelle école, que ressentait également Face-de-rouille. Alors disons que la grassouillette était plutôt mal-à-l’aise, elle avait l’impression que si elle se plaisait trop à leur parler, et qu’elle s’imaginait être leur amie, elle finirait par être déçue lorsqu’elles se rendraient finalement compte qu’elle n’était qu’une ringarde. Ces deux-là étaient belles, elles allaient se faire des amies, c’était certain, et ces-dites amies n’allaient pas vouloir d’une ratée comme Elisabeth, alors elle finirait seule. Pour l’instant, c’était la première journée et elles avaient besoin de discuter et de se sentir rassurer, mais une fois qu’elles seraient à l’aise dans leur nouvel environnement, que ce soit une question de pays, comme Natacha, ou de monde, comme Kiolla, ça finirait comme ça finissait toujours… La petite rejet, seule.

Elisabeth n’avait pas l’intention de rentrer dans cette nouvelle école avec de si sombres idées. Lorsqu’elle était arrivée à Duruisseau, elle pensait que tout serait différent, que pour une fois elle s’intégrerait, qu’elle ne serait pas une solitaire parce que les gens n’auraient pas la même mentalité. Mais ses illusions étaient mortes au moment où elle avait aperçu William James dans la salle à manger. La terreur de ses cauchemars, le monstre sous son lit. Ça ne pouvait pas être différent du primaire, si elle devait supporter son meilleur … ennemi…

Elle avait donc un peu perdu de sa bonne humeur, alors qu’elle écoutait la réponse de Natacha. Certes, cela l’intéressait d’en connaître plus sur le monde où elle avait aboutit, et elle appréciait cette soudaine complicité entre trois jeunes demoiselles qui ne se connaissaient pas l’instant d’avant, mais elle était quand même un peu sombre, craignant que ce moment d’union ne se brise trop rapidement, et qu’au réveil, le lendemain, elle n’ait plus d’amies.

-Alors on est toutes des choses différentes du monde auquel on appartient… Des spécimens… J’aurais aimé que William n’en soit pas un. Des étrangetés. Ça ne me déplait pas, d’être étrange, mais ça me déplait d’avoir l’air niaiseuse devant tout ces gens qui ont été élevés chez des sorciers alors que moi, j’ai été élevée à Gatineau, dans un école primaire normale, et que je sursaute quand je vois apparaître un muffin, hein Kiolla?

Lorsque Kiolla s’interrogea sur la possibilité que le muffin les transforme en grenouille, Elisabeth était justement entrain de mordre dedans à pleine dents, s’étonnant de sa saveur qu’elle ne connaissait pas. Elle s’immobilisa alors, en écarquillant ses yeux déjà trop grands et tourna la tête vers Natacha, qui en avait déjà engloutie une partie. Celle-ci s’empressa de les rassurer, non sans rigoler un peu, probablement à cause de la tête qu’elle faisait, ou juste à cause des questions bizarres que posait les deux gamines. M’enfin, elle aussi, elle devait se les être posées, ces questions-là, quand elle a découvert qu’elle était une sorcière, alors, elle répondit même si elle avait envie de rire. La tachetée avala finalement sa bouchée, non sans misères.

Natacha, qui leur avait raconté un peu son histoire et leur avait expliqué qu’il existait des sorciers natifs de familles sorcières, et qui connaissaient donc leur sort (c’est le cas de le dire) depuis la plus tendre enfance, leur proposa ensuite de poser des questions. Au risque d’avoir l’air sotte, Elisabeth profita de cette première soirée au cours de laquelle il était si facile de dialoguer pour répondre à ses craintes. Sachant que ce paradis de la discussion s’éteindrait rapidement, il fallait en abuser.

-Est-ce que on va, genre, réciter des sortilèges en agitant nos baguettes? C’est pour ça qu’ils nous en ont fait acheter une? Est-ce que ya des baguettes meilleurs que d’autres? Je n’ai pas pris la plus chère, alors je vais être mauvaise, non? Est-ce que les professeurs nous punissent quand on est mauvais en nous transformant en larve ou en une autre bestiole terriblement laide? Est-ce que… si mettons, j’ai un cours de potions, et que William a prit potions, est-ce que je vais nécessairement être dans sa classe? On est pas mal plus qu’à mon ancienne école, mais en même temps, on n’est pas des millions, dans ton ancienne école, y avait-il plusieurs groupes par années? Est-ce qu’une verrue va me pousser sur le nez si je respire trop de vapeur de potion magique malodorante? Est-ce qu’il y a des monstres dans le château? Et dans la forêt? C’est quoi une «créature magique», est-ce que c’est, genre… un monstre?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiolla Saul
Élève
avatar

Âge (du perso) : 12 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 02/06/2014
Messages : 33
# de RP : 12

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Endormi

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Sam 05 Juil 2014, 15:09

-Disons que j’étais assez effrayé de les voir apparaître de nulle part. Je ne savais pas qu’on pouvait faire ça avec la magie. Et, tu n'es pas la seule qui viens d'une école normal.

Bon, j’ai peut-être l’air stupide de croire que ces muffin vont nous changer en grenouille, mais avec tous les livres et les films que j’avais lu et vu sur les sorcières, c’était normal, non? Je ne connais le monde magique seulement depuis que j’ai reçu ma lettre, alors mon savoir en la matière de sorcellerie est assez limité. Mais qui est ce William? Élisabeth ne semble pas l’apprécier, mais j’hésite à lui poser la question. Puis, Natacha s’est mise à rire, mais ce n’était pas à cause de nous, mais à cause de la situation.

-Donc, les sang-mêlé qui sont moitié-moitié, les pur-sang de parents sorcier… et ceux de parents non sorcier, comme moi, ils ont un nom? Moi de mon côté, j’ai été adopté par un sorcier, mais ma vraie famille était des non-sorciers.

Tant qu’aux muffins, il n’y avait rien à craindre, c’était une cuisinière qui les faisait, ils étaient seulement transporter par magie. Cela me rassure un peu, mais j’ai toujours quand même un peu peur. Je mords une mini-bouchée dans la pâtisserie, et lui trouve un goût étrange. Ce n’est pas mauvais, mais impossible que je lui donne une saveur. Je continue de la grignoter tandis que Natacha demande ce que l’on veut savoir en priorité.

Élisabeth pose plusieurs questions, sur les baguettes, ce qui me fait penser à une question que je pourrais poser. Puis elle demanda si elle avait un cours de potion, si elle risquait d’être dans la même classe que William. Puis ses questions s’enchaîne à grande vitesse et je n’arrive pas à me rappeler de toute. Mais je peux toujours poser les miennes.

-À propos des baguettes, est ce que c’est toujours nécessaire pour lancé des sorts? Où est-ce qu’on peut faire comme dans les films et en faire avec nos mains? Est-ce que les professeurs favorisent les sorciers qui sont de famille sorciers? Est-ce que c’est compliquer de faire de la magie? C’est dangereux? C’est quoi qu’on peut faire quand on sort d’une école de magie, il y a des métiers de sorciers? Et Éli, qui est William?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 14 ans
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 03/06/2014
Messages : 62
# de RP : 22

Caractéristiques du Compte
Compte: Principal (MP)
Référence:
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Lun 11 Aoû 2014, 16:33

Natacha resta la bouche ouverte pendant au moins trois seconde le temps d’ingurgiter toutes les questions . Dit donc elles en avaient des question les petites nouvelles , elle qui aimait pas trop parler devait répondre a autant de question , elle ne savait plus par laquelle commencer . C'était amusant .

" Euh ....... là tu m'as prise de cours je crois j'ai déjà oublier la plupart de tes question désolé , alors si je me rappel bien se que tu m'as dit les baquettes en premier , elle ne sont pas plus puissante elle t'appartiens si tu es puissante elle le sera c'est tout . Et oui on a des cours où on agite sa baguette comme tu dis . " un grand sourire s'afficha sur son visage . " Et oui les professeurs te transforme en petite chose toute verte et amatrice de mouche quand tu es mauvaise ......" Natacha attendit quelque instant pour voir la réaction des filles , et se mis à exploser de rire . " Au non , je rigole désolé mais je n'ai pas pu m'en empêcher . C'était drôle dans ma tête , c'est bien une première fois que je peux rigoler avec des filles . Sinon , non les sévices corporel avec la magie son Normalement interdit . " On entendait bien la majuscule sur le mot dans sa phrase .

"Pour les classes je sais pas comment ça fonctionne ici mais vu comment son agençait les dortoirs je pense qu'on sera tous ensembles , enfin du moins entre même niveau scolaire , chez nous on était beaucoup donc on avait plusieurs classe . Mais ici aucune idée , en plus j'ai pas vraiment écouter le discourt d'arriver . Pour les animaux se sont des animaux , soit magique soit qui sont de la mythologie pour nous simple moldu . Se sont pas des monstres enfin pas tous certain font asse peur je te l’avoue , mais d'autre son adorable , et pour l'école je en sais pas se qui as quoi que pour la forêt je pense que oui . " Natacha pris sa respiration et s'allongea un peu sur le lit .

" Je crois j'ai fait le tour de tes questions ? "

Puis Natacha attendit cella l'avait un peu surpris tout cella et qu'on lui parle soudainement elle qui n'attirai personne , on lui a souvent dit que quand on la regardait elle paressait si froide . Puis l'autre fille lui demanda des questions et cella lui rappela sa première année c'était nostalgique et triste de repensai a cella .

"et pour toi Kio , je peux Kio ? Je crois avoir répondu un peu au tienne en même temps , Je précise que l'on peut faire que avec notre baguette car c'est comme une extension de nous ça focalise notre magie . Sinon tu es une née Moldu , et ton statut de sang ne devrait pas être favoriser en fonction d'un autre . A part pour certain sorcier mais les plus grand son souvent des née moldu tout dépend de se que tu veux en faire , il y a plein de métier après l'école mais je peux pas tous te les expliquer un professeur serait plus amène à te répondre . Et moi aussi j'aimerai bien savoir qui est se William ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Charron
Élève/Rédacteur à la Gazette
avatar

Âge (du perso) : 12
Sexe (du perso) : Féminin
Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 33
# de RP : 27

Caractéristiques du Compte
Compte: Secondaire
Référence: Khanrell
Statut: Actif / Présent

MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    Sam 23 Aoû 2014, 15:25

La pauvre Natacha, elle était toute béate à regarder les deux petites nouvelles essayer de comprendre le monde qui les entouraient, chacune y allant de leurs questions les plus profondes (et parfois idiotes) mais qui semblaient tellement essentielles pour les jeunes adolescentes qu’elles étaient, dans ce nouveau monde qu’elles ne contrôlaient pas. Elisabeth hochait la tête en écoutant Kiolla poser ses propres questions, les trouvant tout aussi pertinentes que les siennes et se demandant comment elle avait pu ne pas y songer. Elle aussi craignait d’être sous-estimée, ou même sous-douée en réalité, car elle n’était pas née sorcière, contrairement à de nombreux enfants dans cette école, qui ne s’étonnaient pas de voir des photographies s’agiter et de la nourriture apparaître brusquement dans les assiettes.

Quand sa nouvelle amie lui demanda qui était le William dont elle avait fait allusion, en lui attribuant le nouveau surnom d’«Eli», la rouquine fut partagée entre deux émotions contradictoires. La première étant sa colère contre son meilleur ennemi, dont elle n’avait pas envie de parler, et la deuxième étant l’ahurissement de se faire attribuer un prénom, comme une vraie amie le ferait, ce qu’elle n’avait jamais vécu auparavant, étant la risée de son école.

-William… c’est un pauvre imbécile que je connais depuis trop longtemps…

Elle dit cela de façon évasive, car elle n’avait pas trop envie d’en parler et qu’elle voulait laisse la parole à Natacha, qui avait maintenant toute une série de questions à répondre. Elle commença par celles posées par la frisée, qui la rassura en lui disant que la baguette ne fait pas le sorcier, en gros, que tout est une question de compétences de la personne qui la manipule. Elisabeth ne savait toujours pas si elle serait une magicienne moins douée à cause de son ascendance «normale», mais elle savait que Natacha finirait par répondre à cette question plus tard, puisque Kiolla l’avait posée.

Elisabeth avala sa salive de travers lorsque la deuxième année fit allusion à la possibilité qu’elle soit transformée en grenouille si elle était trop tannante, elle avait ses gros yeux bien écarquillés et fixait Natacha avec la plus grande peur de sa vie. D’ailleurs, son cœur avait sans doute manqué un battement.

- Mais je serai sage, y’a rien à craindre, non? demanda-t-elle d’une voix rendue suraigüe par l’angoisse.

Natacha éclata ensuite de rire, spécifiant que c’était une blague et qu’elle n’avait que rarement l’occasion de s’amuser ainsi, malgré que ce soit au dépends des deux plus jeunes, Elisabeth trouva cela amusant, et se détendit aussitôt. En effet, elle se sentait à l’aise avec elle et avait l’impression qu’elle pouvait faire la folle comme si elles se connaissaient depuis toujours. La Rouillée songea qu’elle était flattée que la plus vieille ressente la même chose et ne prenne pas leur conversation trop au sérieux, qu’elles en étaient rendues là. Puis elle les informa que le châtiment corporel magique était sensé être interdit, et elle préféra penser que tous les enseignants respecteraient cette loi, plutôt que de les craindre, ça valait mieux pour sa santé mentale.

Plutôt déçue, Elisabeth apprit qu’elle serait fort probablement dans les mêmes classes que son ennemi, car l’école était la plus petite existante, et qu’il n’y aurait possiblement qu’une classe par niveau scolaire, du moins tant qu’il y aurait si peu de monde. Elle allait encore devoir passer l’année à l’éviter si elle ne renforcissait pas son caractère, mais elle savait que c’était impossible pour elle, elle craquait toujours devant cet ignoble gamin.

Elle apprit aussi que le cours qu’elle avait choisis sur les créatures magiques lui ferait découvrir ces animaux de la mythologie qu’elle connaissait mais qui existaient réellement. Elle tiqua sur le mot moldu, n’en connaissant pas la signification, mais laisse Natacha finir ses réponses. Comme elle avait dit qu’elles étaient toutes les trois des moldues, Elisabeth devina qu’il devait s’agir du nom de ceux qui n’était pas sorciers de naissance, car c’était la seule chose qui les unissait…

Sauf si moldu signifiait «femme à la chevelure de feu», mais elle en doutait car, alors, sa phrase ferait peu de sens.

La picottée préféra se contenter d’hocher la tête à l’affiramtive lorsque Natacha lui demanda si elle avait répondu à toute ses questions, car elle ne voulait pas lui faire oublier celle de Kiolla et que de toute façon, il se faisait bien tard et que le sommeil la prenait. D’ailleurs elle bailla longuement au moment où l’aînée commença à expliquer comment la baguette était une extension de soi, qu’elle servait qu’à focaliser la magie, et qu’elle confirma les doutes d’Elisabeth au sujet du titre de Moldu, qui signifiait bel et bien qu’elle était de naissance non-sorcière. Apparemment, cela ne devait en aucun cas les défavoriser, sauf de la part des gros vilains purs sangs diaboliques.

C’était l’image qui se déroulait dans l’esprit endormi d’Elisabeth à la mention de «à part pour certains sorciers».

Enfin, Natacha ramena la question sur le meilleur ennemi de Face-de-Rouille, qui comprit qu’elle ne pouvait plus y échapper.

-Bon d’accord… Je n’aime pas parler de ça… informa-t-elle les deux filles en tirant sur son chandail pour y cacher ses bourrelets. C’est un élève de mon ancienne école primaire, William James. Il m’a tyrannisée pendant sept ans, littéralement, on se connaît depuis la maternelle… Enfaite, il est comme tous les autres enfants de chez nous, mais en pire. Disons qu’il est comme la baguette magique de la méchanceté des autres élèves, il focalise leur cruauté pour mieux la déverser sur moi. J’étais la risée là-bas, et c’est pourquoi je ne veux plus parler de cette vis-là, je ne veux plus être la ratée que personne aime.. En ce moment, vous me donnez presque l’impression que je vais réussir, je ne me suis jamais sentie aussi proche de jeunes de mon âge avant aujourd’hui.

Elle avoua cela en rougissant, plutôt honteuse d’en dire autant qui pourrait leur servir d’arme contre elle plus tard.Elle était toujours craintive et, même si elle se sentait en confiance présentement, elle doutait... pour plus tard.

-En tout cas, tout ça pour dire que j’aurais dû être débarrassée de lui aujourd’hui, j’allais à l’école secondaire publique et lui privée, je ne l’aurais pas revu… Mais on s’est retrouvé tous les deux munis de dons magiques… Quel hasard à créé ça? Un esprit malin qui veut me torturer, sans doute… Enfin, je l’ai vu à la salle à manger, tout à l’heure, c’est pour ça que je n’y suis pas restée… dit-elle évasivement en baillant une seconde fois. Bon, c’est assez parler de lui, il ne mérite pas cette attention, et puis j‘ai sommeil, pas vous? J’ai certes encore plein de questions pour toi Nat’, car je ne comprends encore pas très bien mon nouveau monde, mais je remettrai ça un autre jour, le voyage à été long de chez nous…

Elisabeth ramassa sa valise et choisit le lit placé à côté de celui qu’avait choisit Natacha, en l’interrogeant du regard.

-Heu, si ça te dérange, dis-le hein, mais je me disais, puisqu’on s’entend… on est amies, là? Ou pas? Je suis désolée je n’ai jamais été douée avec ces trucs, je ne sais pas comment agir, mais je peux dormir proche de toi, je me sentirais entourée? Et toi Kio’, tu pourrais prendre celui au dessus de l’une de nous deux, moi je suis mieux de rester au sol, sinon je vous tombe dessus pendant la nuit! dit-elle avec un mince sourire, sachant que le meilleur moyen d’empêcher quelqu’un de se servir de son désavantage physique pour la torturer est d’en rire elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée et apeurée    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée et apeurée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École de Magie du Ruisseau - Forum JDR :: Corbeille :: Archives des RPS :: RPs de l'an 1-
Sauter vers: